[review] Southern Cross 01

Le catalogue Glénat Comics ne manque pas d’héroïnes au caractère bien trempé et de femmes fortes dont les aventures n’ont rien à envier à leurs homologues masculins. C’est cette spécificité qui m’attire et m’incite à m’intéresser aux titres parus chez cet éditeur. Southern Cross ne déroge pas à la règle en présentant un personnage féminin, Alex, qui ne manque pas de caractère et dont les aventures nous entraînent dans un futur pas forcément de tout repos.

Un résumé pour la route

Southern_Cross_Southern Cross est scénarisé par Becky Cloonan et dessiné par Andy Belanger, assisté à la couleur par Lee Loughridge. Ce volume reprend les épisodes #1 à 6 sortis en 2015 chez Image Comics aux Etats-Unis. En France, le titre sort chez Glénat comics en 2018.

Alex Braith est une jeune femme qui traîne un passé douloureux et a quelques années de prison derrière elle. Elle embarque à bord du Southern Cross, un cargo de transport qui part pour un satellite de Titan où se trouve l’usine dans laquelle sa sœur a trouvé la mort. Le voyage, certes, douloureux devait être assez court puisqu’Alex doit aller chercher la dépouille de sa sœur et la ramener. Mais, une fois sur le Southern Cross, rien ne se passe comme prévu.

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Southern Cross se déroule dans le futur, dans un univers où la Terre a exporté ses habitants sur de nombreuses planètes sans que la situation sociale des êtres humains ne se soit forcément améliorée. L’environnement dans lequel Alex Braith évolue n’est pas rutilant, la technologie n’est pas magnifiée et elle est loin d’être idéalisée. Le Southern Cross est d’ailleurs un cargo assez sombre qui rappelle les bas-fonds du Nostromo d’Alien pour ses intérieurs encombrés et obscurs. Le design extérieur du vaisseau m’a par contre beaucoup fait penser aux navires de Leiji Matsumoto du Captain Harlock (Albator pour les Français) ou du Yamato du même auteur. Le capitaine du vaisseau, qui porte le nom japonais de Mori Tetsuya, pourrait d’ailleurs tout à fait apparaître aux côtés du corsaire de l’espace. L’univers graphique de ce titre m’a immédiatement conquise et les dessins d’Andy Belanger montrant des personnages expressifs – bien que parfois un peu trop similaires dans leurs expressions – évoluant dans un décor foisonnant fonctionnent parfaitement.

Southern-Cross-3

L’ambiance du titre relève à la fois du thriller, de l’enquête policière classique et d’un récit fantastique tirant sur l’horreur avec une bonne dose de Science-fiction. Becky Cloonan maîtrise parfaitement son récit et sait le doser pour capter l’attention de son lecteur. Elle nous offre en premier lieu un personnage principal abîmé par la vie qui a fait de la prison et dont le cynisme la sauve parfois de situations embarrassantes, une femme au caractère tempétueux qui vit un drame personnel puisqu’elle part chercher le cadavre de sa sœur, visiblement tuée alors qu’elle travaillait sur la tour de forage Zemi située sur un satellite de Titan. On saisit assez vite que les relations entre les deux sœurs ont parfois été complexes et qu’Alex se situait elle-même dans l’ombre d’Amber. C’est un véritable combat pour connaître la vérité qui attend une Alex un peu cernée par des individus tous plus étranges les uns que les autres : un médecin nommé Wells – hommage au père de la Guerre des Mondes ? – plus que troublant, un capitaine de vaisseau ténébreux et attirant, une voisine de chambrée fort envahissante ou une brute épaisse liée à la mafia.

On passe beaucoup de temps à errer dans les couloirs peu engageants du Southern Cross et le lecteur est tout aussi perdu qu’Alex qui est confrontée à des phénomènes particulièrement étranges. Becky Cloonan entraîne son héroïne et son lecteur dans de multiples directions, les perdant volontairement. Cela peut paraître assez déroutant, voire dérangeant, mais j’avoue avoir aimer me faire semer dans les méandres de ce vaisseau. Comme Alex, on ne sait plus à quel saint se vouer et à quel membre de l’équipage on peut faire confiance. On part sur une hypothèse, elle s’avère fausse, on repart sur une nouvelle supputation et on peut dire que Southern Cross est un titre qui fourmille d’idées et de surprises. Alors, certes, ça peut décourager les amateurs de récits linéaires mais j’avoue avoir vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre les circonvolutions de la pensée de l’auteure et de ce vaisseau qui semble avaler ses occupants de manière préoccupante.

Southern-Cross-2

Becky Cloonan mène la vie assez dure à son héroïne et bouscule toutes ses certitudes. Alex Braith est certes une ex taularde qui maîtrise le combat et évolue sans grand mal dans un univers assez rude mais elle se trouve parfois complètement perdue, isolée voire désemparée et j’aime assez ce type de récit qui présente un personnage loin d’être lisse, imparfait et mis à mal. Southern Cross est aussi une métaphore sur la manière de faire son deuil, sur la complicité d’une fratrie, sur le sentiment de culpabilité du survivant, un récit touchant dans la description de la relation qu’Alex entretient avec sa sœur Amber. C’est aussi pour cela que j’ai aimé ce titre.

Alors, convaincus ?

Southern Cross est un titre syncrétique qui touche à plusieurs genres littéraires dans lequel Betty Cloonan et Andy Belanger mêlent les influences du cinéma – on peut tous penser à Alien en lisant cet ouvrage – et du manga avec un bel hommage à Leiji Matsumoto à travers les représentations des vaisseaux spatiaux.

Le récit est parfois un peu complexe à dessein puisqu’on sent bien que Betty Cloonan et Andy Belanger s’amusent à perdre leur lecteur aussi bien dans leur histoire que dans le vaisseau que parcourt Alex dans tous les sens. Cela donne une ambiance étouffante mais un suspense assez prenant qui pousse le lecteur à avoir envie d’en savoir plus. Il faut évidemment aimer être perdu et dérouté mais comme c’est mon cas, j’ai passé un très bon moment de lecture dans cet univers aussi glauque que poisseux.

Sonia D.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s