[review] House of X/ Power of X (tome 4)

A la suite des tomes 12 et 3, j’entame la dernière review sur cette rénovation en profondeur des X-Men par Jonathan Hickman. Après avoir été conquis par les premiers volumes, je craignais que le dénouement ne gâche tout. Un rapide spoil : et bien, non !

Un résumé pour la route

Ce volume rassemble les épisodes 6 d’House of X, 5 et 6 de Power of X. Comme pour les épisodes précédents, le scénariste des deux séries est Jonathan Hickman (Black Monday MurdersThe Dying and the dead). Le dessinateur d’House of X est Pepe Larraz (ExterminationAvengers) alors que celui de Power of X est R.B. Silva (X-Men BlueSuperboy). Le coloriste est Marte Gracia pour les deux séries. Ces épisodes sont sortis aux États-Unis chez Marvel entre novembre et décembre 2019 et puis en France en septembre 2020 chez Panini comics.

Le récit continue de naviguer entre trois courants temporels. Dans le présent, Xavier et Magnéto ont construit un refuge pour tous les mutants sur l’île de Krakoa qui est en passe d’être reconnue comme un État souverain. Après avoir découvert que le professeur Moira MacTaggert est une mutante capable de revivre sa vie onze fois, on a compris comment les mutants pouvaient ressusciter. Dans le futur proche, Apocalypse accompagné de quatre chevaliers mène une mission suicide puis transmet les informations à Moira. Dans un futur lointain, une élite cyborg attend d’être assimilé avec les phalanx. 

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

J’adore la vision très concrète d’Hickman. Il explique en détail chaque invention. Après la résurrection du corps, on découvre que Forge utilise la technique Shi’ars pour créer une sauvegarde de l’âme des mutants mais aussi obtenir une source d’énergie illimitée pour l’île. La nouvelle organisation n’est pas une démocratie mais un régime aristocratique. Un conseil de 14 membres dirige avec les diverses factions mutantes bonnes ou mauvaise est divisé en 4 groupes. Mais on y trouve aussi les Cyborg – Cypher – et la nature – Krakoa. Le conseil concentre tous les pouvoirs. Il a le pouvoir judiciaire en devenant un tribunal et le pouvoir législatif en définissant la loi. Les trois lois mutantes rappellent les lois de la robotique d’Asimov : « plus des mutants tu feras, d’humains tu ne tueras, cette terre sacrée tu respecteras ». J’ai été halluciné de voir qu’ils sont tous d’accord pour emprisonner à perpétuité Dents de Sabre dans les profondeurs de Krakoa. Je ne cesse de me demander où est le piège ? En tant que professeur d’histoire, j’ai même pensé au gouvernement des conseils de la monarchie absolue car ces conseils ne donnent souvent qu’un avis : au final, Xavier décide seul et sans voter à la fin. Ce gouvernement ressemble plus à une société par actions avec un conseil d’administration. Le scénariste insiste sur tous les éléments économiques du projet. Xavier a créé des sociétés écrans et contrôle toute la chaîne de production des bienfaits de l’île pour empêcher les vols de brevet. Dans House of X 5, on découvre comment Xavier et Magneto ont recruté Emma, chargée par son Comptoir des Damnés de la distribution des produits de Krakoa. Ce récit n’oublie par le passé récent pour faire plaisir aux fans. Au départ, Emma refuse ce refuge en raison de l’échec de son projet avec Cyclope. Ce n’est pas dit explicitement mais le lecteur passionné le comprend. Le récit prend le temps de montrer les négociations entre Emma, Magneto et Xavier. Emma représente la version officielle de ces relations avec les États et Sebastian Shaw en secret crée un marché noir dans les États qui refusent. Xavier détourne les versants les plus noirs du capitalisme. Hickman dénonce ainsi la mondialisation financière sans contrôle. On peut aussi relier le Comptoir des Damnés avec la Compagnie des Indes orientales et donc la colonisation – les comptoirs sont les premiers points de la colonisation.

Le discours de Xavier dans House of X est totalement perturbant pour un fan des X-Men car il renonce à l’altruisme désintéressé pour le machiavélisme. L’humanité ayant laissé tuer seize millions de mutants – je suis perdu, de quoi parle-t-il ? – est trop égoïste pour son rêve d’harmonie. A la place, il propose l’apartheid ou l’Ancien régime par des lois séparées car il considère les mutants comme une race supérieure et bientôt dominante. Après Xavier, Magnéto est le plus intéressant par ses changements inédits. Il ne bascule dans le camp du bien mais son projet d’origine rejoint celui de Xavier. Il cesse donc tout opposition avec Xavier et dit même au tribunal que Jean a raison. Wolverine est devenu le chef de la Main. Diablo est également surprenant car il ne défend pas la charité avec les humains mais cite la Bible pour demander plus de droits pour les mutants. On ne note pour l’instant aucune critique interne. Seul Namor rejette le projet mais pour une raison moralement négative. Il est heureux que Xavier et ses mutants acceptent la supériorité logique de leur groupe mais refuse d’être leur égal. Mis à part ces personnages, les individus ont peu de places dans des projets collectifs des différentes périodes.

Le seul point faible – mais Hickman est loin d’avoir fini son run – est le futur lointain confus et prévisible. La phalanx accepte l’intégration des humains. On découvre la face sombre de cet accord par le dialogue entre l’Archiviste et la machine : en échange de l’intégration dans la conscience ce collective, la Terre et tous les êtres vivants seront détruits. Moira est aussi une archiviste en voulant sauver la connaissance. La Phalanx qui tue l’émissaire a des maîtres encore mystérieux. Toute la théorie du scénariste serait en lien avec la science sur l’origine des trous noirs. 

Dans le dernier épisode de Power of X, le récit se clôt en revenant à une scène du premier épisode : la rencontre entre Moira et Xavier mais le mystère est levé. Cette rencontre relie le futur moyen et le passé par des références aux mutants sur les cartes divinatoires. On comprend mieux le futur lointain : Wolverine apprend aux derniers mutants la liberté dans un oasis édénique, un îlot de préservation. Pour l’Archiviste, les mutants étaient une réponse naturelle mais dépassée à un changement d’environnement mais l’Homme s’est détaché de la nature par la technologie et la biologie devenant Homo novissima. Les machines n’étaient également qu’un outil passager pour aboutir la domination de l’humanité. Elles faisaient partie d’un plan pour dépasser les mutants mais qui a planifie ce plan ? C’est cette révélation par Moira dans le présent qui a poussé Xavier à changer son rêve. Dans un extrait essentiel de son journal, on découvre par comment Moira l’a brisé moralement. Elle est à l’origine de tout : en raison du mépris des hommes qui mettent de côté les femmes, elle a planifié la naissance de Proteus par génétique puis a poussé Magneto à accélérer le projet de Xavier et à créer Bastion. Assez étrangement, une fois le projet totalement planifié, elle avoue ses erreurs et se met de côté.

Si Larraz m’impressionne toujours autant, R.B. Silva fait de mieux en mieux avec plus de détails et m’a soufflé par les superbes designs d’Atlantis et de Namor sur son trône. Il joue avec la matière quand un arbre devient une empreinte digitale. Dans chaque épisode, les couleurs de Marte Gracia sont superbes. 

Alors, convaincus ?

Arrivé à la fin de ce récit, je reste époustouflé mais aussi perturbé. House of X/ Power of X est une relance radicale qui redistribue les cartes en rendant les X-Men inquiétants. Par la manipulation ils sont devenus un agent de domination mutante. Les choix d’Hickman choquent le puriste – la moitié droite de mon cerveau – et ravit le fan de bd – l’autre moitié de moi-même. La construction est tout aussi virtuose que le run de Matt Rosenberg mais par la profondeur et la nouveauté des concepts, elle est moins vaine que dans les récits précédents. Vivement la suite…

Thomas Savidan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s