[Dossier Jean Grey] X-Men #5 mai 1964 Trapped : one X-Man !

Le dossier précédent nous avait permis de faire connaissance avec la Confrérie des Mauvais Mutants et ses membres hétéroclites au service de Magnéto et de ses plans de domination. L’épisode 5 est la suite directe de cette rencontre et en explore les conséquences. Cet épisode est également le théâtre d’un nouveau face à face entre les deux groupes de mutants.

Ce récit marque un changement important dans l’histoire des X-Men : pour la première fois, ils combattent seuls, sans l’aide du Professeur X ce qui leur permet de passer à l’âge adulte.

Ce cinquième numéro est scénarisé par Stan Lee. On retrouve Jack Kirby au dessin tandis que l’encrage est confié à Paul Reinman. Ce numéro est sorti plusieurs fois en France, dans Strange, Spidey et dans l’intégrale X-Men 1963-64 sortie chez Panini.

Les X-Men sont de retour à l’école après un féroce combat les ayant opposés à la Confrérie des Mauvais Mutants. Si les jeunes mutants ont gagné la bataille, ils n’en sont pas sortis indemnes puisque le Professeur X a perdu ses pouvoirs au cours du combat. Les X-Men vont devoir se débrouiller seuls face aux dangers qui s’annoncent.

Le contexte

L’épisode #5 apporte son petit lot de nouveautés, même si elles paraissent mineures au regard de l’apparition de la Confrérie dans le récit précédent. C’est la première apparition de l’astéroïde M, le repaire de Magnéto qui connaîtra plusieurs avatars par la suite. C’est aussi la première fois que l’on voit des parents d’élèves visiter l’école, en l’occurrence les parents de Jean Grey qui font donc leur entrée dans l’histoire des X-Men à cette occasion.

Pour la première fois également, les X-Men se retrouvent seuls au combat, leur mentor ayant, en apparence perdu ses pouvoirs. Même si Cyclope tente de prendre les choses en mains, on ne voit pas encore clairement de leadership se dessiner au sein du groupe et la répartition des rôles est assez égalitaire, chacun, dans cet épisode, ayant un peu d’importance, l’esprit de groupe est très présent. Le Fauve se montre en capacité de prendre des décisions tout autant que Cyclope, ce dernier se montrant souvent sur la défensive ou rabrouant les autres dès qu’ils tentent de faire quelque chose.

Stan Lee et Jack Kirby jouent vraiment sur le contraste entre les X-Men et les Mauvais Mutants, ces derniers étant en fait sans cesse en train de s’opposer les uns aux autres, obligeant Magnéto à intervenir dans leurs querelles. On voit aussi combien Vif-Argent – Quicksilver – et la Sorcière Rouge – Scarlet Witch – sont différents de leurs compagnons. Ils n’appartiennent à la Confrérie que pour payer leur dette à Magnéto mais ne peuvent se résoudre à faire le mal face à un Magnéto qui s’avoue prêt à tuer pour obtenir ce qu’il veut.

Jean Grey dans l’épisode

Le récit s’ouvre sur une pleine page montrant les membres de l’équipe autour du fauteuil d’un Professeur Xavier très diminué. Au contraire de Cyclope qui se trouve en premier plan, Jean Grey est dans sa position habituelle de garde-malade, poussant le fauteuil du professeur. C’est elle qui prend l’initiative de transporter le professeur par télékinésie jusqu’à son lit tandis que Scott, plutôt que de l’encourager, se permet un peu de mansplaining en lui dictant la manière dont elle doit s’y prendre. Au contraire, Le Fauve soutient Jean et l’encourage dans sa démarche, deux attitudes bien différentes. De même, quand Bobby et Jean font part de leur inquiétude de se retrouver seuls sans le soutien du Professeur, Cyclope reprend seulement Jean et pas Bobby. A chaque fois que le Professeur apparaît dans une case, Jean est à ses côtés et s’en occupe comme une infirmière, avec douceur.

C’est alors que survient un événement inattendu : la visite des parents de Jean Grey à l’école. Ils sont en voyage à New York pour visiter la Foire internationale qui a ouvert ses portes le 22 avril au cœur du parc de Flushing Meadows. C’est au cours de cette foire que sont présentées des inventions futuristes dont certaines auront une application directe : le téléphone à touches ou un visio-téléphone permettant de voir son interlocuteur. Toutes les grandes entreprises y ont des stands impressionnants à l’instar de Disney, Ford, General Electric ou Pepsico. Certaines des attractions présentées seront remontées au sein de Disneyland. Comme de nombreux Américains, friands de nouveautés, les parents de Jean font donc le déplacement.

Ils ignorent totalement que leur fille est une mutante et croient l’avoir envoyée dans une école privée de haut standing, proche du gouvernement. Xavier leur inspire confiance, même s’ils sont déçus de ne pas pouvoir le rencontrer lors de leur visite. Jack Kirby fait de Jean Grey la copie confirme de sa mère, elles sont aussi rousses l’une que l’autre et se ressemblent trait pour trait. Le père de Jean pourrait être le frère de Walt Disney… ou de Stan Lee avec ses petites moustaches. Les parents de Jean sont fiers de leur fille et de l’avoir envoyée dans un bon établissement. Cette visite permet de voir pour la première fois les parents d’un des X-Men, on entre ainsi un tout petit peu dans leur vie personnelle, les ancrant dans une forme de réalisme qui contraste avec leurs aventures extraordinaires. La mère de Jean se montre curieusement assez maladroite avec Cyclope en tentant de lui enlever ses lunettes qu’elle trouve curieuses, geste étonnant et intrusif, qui provoque un léger malaise.

Au cours de cette visite, Cyclope est enfermé par mégarde dans la salle des Dangers, ce dont personne ne semble vraiment se soucier. A quoi sert cette partie du récit ? Montrer combien le personnage est invisible aux yeux des autres malgré sa volonté de prendre l’ascendant ou de le montrer se sortant seul d’une situation délicate ?

Lors des combats contre les Mauvais Mutants, Jean ne reste pas en arrière : elle vient en aide à Bobby aux prises avec des sosies du Cerveau en faisant léviter ce dernier, dans un bref face à face qui est intéressant si on se réfère à leurs rapports futurs. Elle vole ensuite au secours de Scott puis tente de soulever le Fauve avec sa télékinésie. On voit que son pouvoir est encore assez faible puisqu’elle a du mal à maintenir en l’air le Fauve, plus lourd que les autres. Toutefois, c’est encore grâce à sa télékinésie qu’elle délivre Angel, prisonnier sur l’astéroïde M alors que le Fauve tentait de briser la paroi de sa geôle sans succès.

Ce épisode est un vrai tournant et une belle démonstration qu’on peut écrire une histoire en servant équitablement ses personnages, sans en mettre un en avant par rapport aux autres. Tout le monde est important et a son moment de gloire dans le récit. Jean est vraiment l’égale de ses compagnons malgré les tentatives de contrôle de Cyclope, sans doute dans une volonté de surprotection. L’arrivée de ses parents lui donne un peu plus de réalisme : oui, les X-Men sont des jeunes gens avec une famille mais une famille à laquelle ils doivent cacher ce qu’ils sont réellement. La dernière case montrant le Professeur satisfait de ses élèves et déclarant leur phase d’apprentissage terminée fait entrer les X-Men dans une nouvelle ère.

Sonia Dollinger

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. roadreader dit :

    Super intéressant comme rétrospective pour un lecteur comme moi qui a découvert les X-men plus tardivement. Cette période n’est pas ma préféré loin de là mais tu lui apportes un regard détaillé et intéressant. Je connais un groupe de passionnés des mutants sur lequel cet article ferait un tabac…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton avis, j’avais lu ces épisodes dans Spidey pour la première fois, ça commence à dater ^^, évidemment, ça a beaucoup vieilli mais ces épisodes construisent malgré tout la mythologie des X-Men et c’est cool de pouvoir les relire avec tout ce qu’on sait maintenant

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s