[Dossier New Mutants] Danielle Moonstar : ne l’appelez pas Pocahontas !

Lorsque Chris Claremont accepte de créer un spin-of à la série Uncanny X-Men, peu ou prou commandée par Jim Shooter, éditeur en chef chez Marvel lors des 80s, il décide de composer les Nouveaux Mutants de membres aux cultures différentes.

Et celle qui deviendra leader de l’équipe, lorsque la Vietnamienne Karma sera portée disparue, reste l’un des personnages les plus marquants de ce petit univers: la Cheyenne Danielle Moonstar.

1 Moonstar partage un lien psychique naturel avec les animaux
Moonstar partage un lien psychique naturel avec les animaux

Penchons-nous sur son histoire.

Lorsque les pouvoirs mutants de Dani, encore jeune ado, apparaissent, ceux-ci lui montrent l’image d’un ours se tenant sur les corps sans vie d’un cheval et d’un aigle, symboles respectifs des clans de ses parents. Peu après, alertés par ce présage qu’ils comprennent parfaitement, ces derniers partiront dans les montagnes pour ne jamais en revenir, supposés morts.
Dani part vivre avec son grand père, un ermite nommé Black Eagle, ami du professeur Xavier, à qui il pense pour enseigner à sa petite-fille l’usage de ses pouvoirs naissants. Mais Danielle garde une rancune tenace contre les blancs, assassins de son peuple depuis des générations, et dans sa colère contre Aigle Noir, fait apparaître l’hologramme de sa mort imminente.

2 Memento mori
Memento Mori

Seule, Dani doit intégrer à contrecœur l’école de Xavier, et la nouvelle génération d’élèves, les Nouveaux Mutants, dans la plus totale défiance.

Pourtant, Dani, qui prend d’abord le nom de code « Psyché », va doucement commencer à se sentir à l’aise avec ces jeunes, surtout avec Rahne Sinclair, la benjamine, une lycanthrope venue d’Écosse, toute pétrie de catholicisme, avec qui elle partage un lien psychique lorsque la jeune fille prend sa forme lupine.
Rapidement, la véritable nature de ses dons ne fait plus de doutes: son pouvoir extrait les pires peurs du subconscient des gens, et les matérialisent en hologrammes plus vrais que nature. Le temps passant, ses aptitudes évolueront pour lui permettre de créer des illusions apaisantes ou juste démonstratives.

Mais pour l’instant, Danielle se cherche, et assez naturellement, prend le rôle de chef et de grande sœur auprès des Nouveaux Mutants qu’elle va apprendre à considérer comme sa famille.
Danielle n’imagine pas que les moments pivots de l’équipe seront souvent de terribles épreuves dans sa vie personnelle.

Ainsi, lorsque Bill Sienkiewicz prend les dessins de la série en main, à l’épisode 18, la jeune Cheyenne devra affronter sa pire crainte, à son tour: Le démon-ours, manitou démoniaque qui prit la vie de ses parents, et ne cessa depuis de tenter de la retrouver.

3 The Demon Bear Saga, un tournant dans la vie de Danielle
the Demon Bear Saga, un tournant dans la vie de Danielle

Moonstar va s’entraîner en vue de survivre à la confrontation, mais sera très grièvement blessée, et il faudra bien tout le courage de ses amis, Illyana Raspoutine en tête, pour venir à bout de la créature.

4 Le moment de vérité
Le moment de vérité

Sauvée in-extremis par le guérisseur Morlock (un peuple de mutants reclus sous New York), Danielle retrouve ses parents, qui avaient été absorbés par l’esprit malveillant.

Avec cet arc, la « Demon-Bear Saga », et le graphisme nerveux de Bill Sienkiewicz, les jeunes prennent du galon.

Mais ce n’est pas fini pour Dani, qui, kidnappée avec les autres par L’Enchanteresse et Loki, demi-frère de Thor, se retrouve sur Asgard.

Les jeunes sont tous séparés dans le temps et l’espace des 9 mondes. Mirage (c’est son nom de code à présent) perdue dans une immense plaine, sauve un destrier ailé, Bright Wing/Ailes D’Argent, et se retrouve adoptée par les Valkyries… Si chaque membre de l’équipe va se retrouver changé par ce voyage, c’est Mirage qui en sera le plus profondément affectée. Elle ne sait pas encore que, devenue elle-même Valkyrie, elle devra des comptes à Hela, déesse de la mort. Cette charge lui permettra de voir une aura spectrale sur les personnes proches du trépas, mais aussi de pouvoir combattre la mort en personne… une source de nombreux dilemmes au détour de plusieurs épisodes marquants.

5 Mort dans l'âme
Mort dans l’âme

 

Revenus sur terre, les Nouveaux Mutants affrontent le Beyonder, être omnipotent étranger à notre univers, qui les tuera, avant de les ramener à la vie, avec le choc psychologique que cela implique… Plongés dans un traumatisme profond, les Mutants devront réapprendre à vivre. C’est Danielle qui sortira de cette période difficile la première, montrant à nouveau son caractère trempé.

7 Lors de rares occasions, Hela appelle Dani à l'aide
En de rares occasions, Hela requiert l’aide de Dani

Mais Asgard n’en a pas fini avec Dani, qui voit ses pouvoirs lui permettre à présent de créer des illusions solides. Lorsque Hela tente de prendre possession d’Asgard, elle étend sur elle son emprise: Danielle se transforme en guerrière monstrueuse, et tente d’assassiner Odin , en semant la terreur et la désolation avec ses sœurs Valkyries. La partie sera sauvée par son équipe alliée à différents locaux, mais Dani décide de rester en Asgard pour réparer…

6 Danielle transformée en monstre inhumain
Danielle transformée en monstre inhumain

A ce moment, écartée de la scène par la scénariste Louise Simonson (ou plus vraisemblablement par le dessineux Rob Liefeld, dont chaque souhait était exaucé par Bob Harras), Danielle Moonstar va se faire rare dans les titres Marvel.

New Mutants atteint le numéro 100 et devient X-Force, et pour revoir la jeune Cheyenne, il faudra attendre son retour sur Terre en agent du SHIELD, envoyée infiltrer les terroristes du Front de Libération Mutant, sous une apparence bien plus sombre (Son destrier lui-même devenu noir d’ébène), ses pouvoirs lui permettant à ce moment de générer des flèches d’énergie psioniques. Ses aventures avec X-Force la menant à droite et à gauche, Dani finit par rejoindre les X-Men, où elle officiera comme professeur.

Après les événements de House of M, Danielle perd ses pouvoirs. Elle reste pourtant chez les Nouveaux Mutants, juste reformés, qui rassemblent la plupart des membres de l’équipe de base, et reprend sa place de chef assez rapidement…

Le rôle de Dani en tant que leader alors qu’elle n’est plus vraiment une mutante prouve combien le personnage a gardé son ampleur, malgré les changements pas toujours très heureux apportés à ses aptitudes mutantes.

Dans les années 1980, Tornade, privée elle aussi de ses pouvoirs, avait vaincu Cyclope dans un duel pour le titre de capitaine des X-Men. Danielle, à présent nommée seulement Moonstar, se retrouve encore plus naturellement à la tête de ses pairs.

Sans avoir à s’imposer nullement, Danielle sait être un lien entre les diverses équipes de mutants, entre ses aînés et les plus jeunes, jouant de l’arc et des flèches et gardant ses capacités fluctuantes de valkyrie.

Il est à noter que Chris Claremont, fameux scribe du destin mutant chez Marvel, la met très tôt à dure épreuve, l’opposant seule à des créatures surnaturelles: des extraterrestres (les Broods) aux démons amérindiens ou ceux sortis des Limbes, Dani est aussi la première à tendre la main à la nouvelle venue dans l’équipe, Illyana, malgré la peur que celle-ci inspire autour d’elle.

Moonstar cover 2

Clairement une favorite de l’écrivain, son individualité bien marquée, sa personnalité clairement définie, Danielle Moonstar est un élément clef des Nouveaux Mutants et de l’univers des X-Men.

Dans une Amérique qui a tout fait pour voir disparaître ses habitants originels, un peuple Amérindien qui fût et est encore traité de la plus ignoble des façons dans un silence pour le moins retentissant, Chris Claremont montre l’amour et le respect qu’il a toujours eu pour les oubliés, les proscrits de l’Histoire, en créant ce personnage beau et fier, cette tête de proue de deux peuples, Cheyenne et mutant, en la personne de Danielle Moonstar, aux nombreuses aptitudes et divers noms de codes.

Stéphane Maillard-Peretti

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Alex Hivence dit :

    Un bien bel article qui met en avant un personnage ayant traversé des épreuves concernant de façon récurrente la mort, de différentes façons. Dani Moonstar montre en effet cette force propre qu’elle acquiert au fil des épreuves. Dépassée par ses propres émotions au début, affichant les peurs des autres sans contrôle, avec les reproches et la culpabilité l’accompagnant, elle a pu apprendre à composer avec ce pouvoir de mentaliser les objets de peur ou de désir, lesquels sont parfois l’endroit et l’envers d’une même pièce, ou les deux bouts d’une même flèche!
    Rien que son nom possède cette contradiction interne qui fait déjà la richesse du personnage, attachant dans sa fragilité, inspirant dans sa force de résilience.

    Aimé par 1 personne

    1. stephleo dit :

      Je reconnais bien là votre plume, l’ami!
      Merci pour ce retour!

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s