[Interview] Rick Leonardi, le meilleur dessin est votre prochain dessin

Après Jorge Molina  et Chris Claremont, nous avons pu rencontrer ce dessinateur admiré depuis longtemps. Ce moment rare, nous a permis de découvrir un artiste avec une mémoire incroyablement précise qui réfléchit sur sa pratique. Il nous explique entre autres pourquoi Spider-Man 2099 peut voler, l’organisation incroyablement accessible de Marvel dans le passé et annonce même un futur projet.

Leonardi_2

Quels sont vos premiers souvenirs de comics ?

Le premier comics que j’ai vu était Star Spangled War Stories 139 par Joe Kubert, sur un pilote allemand pendant la Première Guerre mondiale. J’ai toujours adoré le travail à l’encrage au pinceau et cela a commencé par l’art de Joe Kubert qui m’a laissé une forte impression. Les enfants ont tendance à rester trop longtemps sur un dessin. Ils ont tendance à faire, refaire et, à la fin, ils le gâchent. Quand je donne des cours, je leur dis que le meilleur dessin est votre prochain dessin. Il faut sentir quand un dessin est fini, il faut le mettre de côté pour en commencer un autre.

Justement votre style reflète cette idée. Vous êtes très doué pour évoquer les choses sans tout montrer en créant un flou.

Un dessin et un récit évocateur c’est le mot. C’est mieux de laisser l’imagination du lecteur faire le travail et pour finir à temps c’est plus efficace. Je relis souvent le Spirit de Will Eisner. L’action se déroule sur des quais brumeux mais Eisner, dessine-t-il tous les entrepôts, les détails des entrepôts, du quai, les bateaux et la mer ? Non, il fait un poteau avec une roue dessus et cela suffit.

Par la suite, avez-vous fait des études artistiques ?

Je suis allé dans une université généraliste où j’ai pris art en majeur. Mais dans les comics, on ne sait jamais ce qui peut servir. J’ai pris un cours sur l’histoire de l’art des œuvres reconnues jusqu’à Rothko et l’art contemporain. Cela vous donne une tradition que l’on utilise dans le dessin et un respect pour tout ce qui vous a précédé.

J’ai une théorie : il est plus facile de dessiner une activité si vous l’avez déjà pratiquée. Si vous courez, faites du skate ou du tennis, ce sont des choses que vous devez parfois mettre en dessin. Si vous ne l’avez jamais fait, vous ne saurez pas le rendre d’une manière convaincante dans votre dessin. Plus vous vivez et meilleur votre comics sera.

C’est étrange car vous êtes connu pour votre travail de science-fiction (Spider-Man 2099 ou Batman Beyond) mais vous n’êtes pas allé en 2099 pour voir à quoi ressemble la ville ?

Non mais on y a beaucoup réfléchi. Nueva York de 2099 est une nouvelle cité construite au-dessus de l’ancienne avec des gratte-ciels immenses très près les uns des autres. En bas, le rez-de-chaussée est une autoroute à lévitation magnétique. Mais ces routes seraient alimentées par un courant électrique puissant et la chaleur produite ainsi s’élèverait entre les immeubles. Des courants ascendants monteraient constamment le long des immeubles. Donc, pourquoi ne pas faire un héros avec une cape légère qui planera entre les immeubles ?

Leonardi_3

 

Après l’université, comment êtes-vous devenu professionnel ?

Il y a eu un moment dans les années 1980 où j’ai eu en même temps un entretien avec Jim Shooter (le directeur de publication à l’époque de Marvel) et pour une entreprise d’animation qui préparait un projet pour CBS. J’aurais pu aller dans l’animation mais j’ai décidé de faire des comics.

Pourquoi ?

Le job dans l’animation était intéressant mais j’ai toujours voulu dessiner des comics depuis que je suis enfant. Shooter m’a dit qu’il m’engagerait et c’était plié.

Regrettez-vous ce choix ?

Seulement financièrement. L’animation rapporterait bien plus mais ce métier est passé par tellement de changements ! J’aurais dû apprendre énormément, par exemple comment travailler avec un ordinateur. De mon point de vue, les comics books n’ont pas changé du tout. C’est toujours des crayons et une feuille de papier. Je voudrais utiliser le dessin numérique mais c’est un tout autre domaine d’apprentissage et je n’ai pas le temps pour cela.

Ma première étape en octobre 1979 était assez idiote. Comme proposition pour Marvel et DC, j’ai écrit une histoire sur Spider-Man puis je l’ai dessinée au crayon, encrée avec un pinceau et un pot d’encre selon la tradition. Enfin, j’ai réalisé différentes couches (de couleurs). C’était en 1980 et il n’y avait pas de photocopieuse. On a dû utiliser des transferts photographiques pour faire ces originaux gigantesques et les poster. Je n’ai eu aucune réponse.

J’ai vaguement reçu une lettre de DC avec des corrections et des suggestions sur deux feuilles où le message était : « Pas mal. Continuez à travailler et revenez nous voir quand vous vous serez amélioré » mais rien du tout de Marvel. C’était dur. Je suis allé les voir en janvier 1980 juste pour récupérer mon travail. J’habitais en Nouvelle Angleterre et donc c’était un voyage rapide en train. Je frappe à la porte puis je rencontre Jim Shooter. Il me dit : « On ne sait pas quel genre de dessinateur vous pourriez être car vous ne nous avez envoyé aucun croquis ! C’est déjà encré, colorisé et trop petit. » Je suis rentré et j’ai deux ou trois feuilles de dessins. Il m’a rendu très vite les dessins qu’il a évalués très vite. Il a vu en moi des possibilités. Pour l’histoire, il a fait appel à Archie Goodwin, un homme adorable et un génie mais pas très organisé. Ces dessins sont restés sur son bureau pendant des semaines.

Leonardi_1

Vous avez commencé chez Marvel par Cloak & Dagger ?

Mais non (en français). J’ai commencé par Thor. Classiquement, et peut-être encore aujourd’hui, les éditeurs Marvel et DC achètent des histoires aux scénaristes qui ne rentrent pas dans les histoires de l’époque. Ils les donnent à des dessinateurs (débutants). On m’a donné une histoire de Doug Moench en février… non en janvier 1980. Il est sorti en avril ou mai dans Thor 303. J’ai fait deux ou trois Thor, deux ou trois Spider-Man, un Annual d’Hulk, La Vision et la Sorcière rouge une des premières écrites par Bill Mantlo.

Sur cette série comme Cloak & Dagger, on voit une femme associée à un homme étrange. Était-ce votre choix ?

Ou un casting décidé à l’avance (regard malicieux). Pour être exact je ne l’avais jamais envisagé sous cet angle mais oui. les maisons d’édition ET les éditeurs cherchent à voir où vous êtes bons. Il est possible que La Vision et la Sorcière rouge était mon audition pour Cloak & Dagger. Grâce à Cloak & Dagger, j’ai eu la réputation d’un artiste qui dessine des sombres allés, des paysages urbains…

C’est pour cela qu’ensuite vous êtes arrivé sur Génosha dans les X-Men avec des paysages ensoleillés ?

C’est plus une question pratique. Marvel a cette époque expérimentait la publication de deux numéros par mois. Marvel avait besoin de quelqu’un mais c’était super car j’ai pu dessiner X-Men et faire équipe avec des encreurs incroyables comme P. Craig Russel ou Bill Sienkiewicz sur les New Mutants.

Dans Spider-Man 2099 vous participez à la création d’un tout nouvel univers et pour une longue période. Quelle différence sur ces deux aspects par rapport à vos travaux précédents ?

La science-fiction comme la fantasy marchent très bien à condition que vous restiez dans un univers que vous avez établi. Dans le Seigneur des anneaux, il y a beaucoup d’imagination mais aucune incohérence. Quand j’étais enfant, j’ai lu tous les Doon books  mais la meilleure partie pour moi étaient les appendices à la fin avec les notes et les cartes. Je suis un chieur qui aime créer un environnement puis je place un personnage au milieu. Ce sont les meilleures genres d’histoires pour moi.

Leonardi_4

Quels sont vos futurs projets ?

Je viens de finir six numéros de Batman Beyond et c’est fini. Puis, je suis censé faire un roman graphique. Ce sera une série militaire en Afghanistan et en Irak mais avec des super-héros. Ce sera un contraste intéressant si cela marche. L’éditeur est Naval Institute Press qui a une branche d’édition avec Dead Reckoning sur les récits militaires (qui éditent Il était une fois en France de Neury et Vallée).

Sonia Dollinger et Thomas Savidan

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. YRADON - YourReadingsAreDoomed...OrNot dit :

    Top cette interview de nouveau. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. et ce n’est pas fini 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s