[Evénement] retour sur Paris Manga & Sci-Fi Show – 20 et 21 octobre 2018

Paris Manga & Sci-Fi Show est un événement qui a lieu deux fois par an. Cette année, nous avons pu couvrir les deux éditions puisque nous étions déjà présents les 3 et 4 février derniers au Parc des Expositions.

Evidemment, c’est la partie Comics du salon qui m’a attirée et je vais inévitablement surtout vous parler de cet aspect du salon. Du point de vue pratique, notons de suite que la gestion des entrées s’est nettement améliorée par rapport à l’édition de février et je n’ai pas connu les mêmes mésaventures, l’entrée est fluide et facile.

Paris_Manga_Cosplays
©Fanny Monstier

Mon but est relativement précis : rencontrer les artistes présents, les amis des autres sites et blogs et plus largement les fans de comics pour échanger un maximum et suivre le plus de conférences possibles car le programme du Comics Forum concocté par Xavier Fournier est dense et passionnant. Je ne me laisse donc pas distraire par la partie consacrée aux mangas, même si je succombe malgré tout à la tentation des bornes de jeux mettant en valeur les Tomb Raider des différentes époques – ahhh Lara Croft – je jette un œil sur les impressionnantes files d’attente qui se forment dans l’espace dédicace dédié aux acteurs et j’aperçois Holly Marie Combs, Brian Kraus ou encore Corin Nemec, un petit peu de nostalgie s’empare de moi et ça fait plaisir de voir ces acteurs qui ont peuplé nos écrans.

Bon, direction l’artist alley comics. Évacuons tout de suite la question : les organisateurs ont eu quelques déboires avec Ron Lim et Ron Marz qui n’étaient pas présents pour différentes raisons, ce qui a bien sûr causé quelques déceptions. Pourtant, le plateau reste vraiment formidable avec des artistes très abordables et des conférences de qualité. J’ai longuement pu échanger avec Fabrice Sapolsky, créateur de Spider-Man noir. Nous avons notamment parlé de notre goût commun pour l’Histoire, de ses ouvrages passés et de ses nombreux projets. J’ai pu acquérir un dessin de Spider-Man noir et l’ouvrage de Fabrice, Intertwined qui fera l’objet d’une prochaine review sur ce blog. Lors d’une conférence, Fabrice Sapolsky a pu détailler les projets éditoriaux des Humanoïds avec plusieurs séries comme Ignited, la future série écrite par Mark Waid et Kwanza Osajefyo et dessinée par Phil Briones, Omni – une série sur le thème médical, très peu traité dans les comics, écrite par Cheryl Lynn Eaton, Strange Lands, une série écrite par Vanessa Del Rey, mettant en scène un duo de personnages qui ne se supportent pas mais sont obligés de collaborer, Big Country, une série se déroulant dans une atmosphère très noire sur laquelle collaboreront Quinton Peeples, Dennis Calero et Darick Robertson. Fabrice continue les annonces avec la série Meyer qui m’intrigue tout particulièrement car elle évoque le fameux Meyer Lansky, membre de la Yiddish connection et conseiller de la mafia italienne. La série sera écrite par Jonathan Swifty Lang et illustrée par Andrea Mutti. Enfin, la dernière série annoncée, Nicniven and the bloody queen, écrite par Helen Mullane et illustrée par Don Reardon, se déroulera dans un univers magique. L’autre bonne nouvelle est que l’ensemble de cet univers devrait faire l’objet d’une publication en français mais pour l’instant, on n’en sait pas plus, le suspense est à son comble !

5,26,355,393.624268
Fabrice Sapolsky annonçant la nouvelle gamme H1 chez les Humanoïds
15,27,369,384.612976
Mike McKone et Dark Phoenix

En continuant mon tour de table, j’ai pu discuter un peu avec un artiste que j’aime beaucoup, Alberto Jimenez Alburquerque dont la série Letter 44 vient de se terminer en France et qui travaille pour Marvel sur l’univers Spider-Man.  A ses côtés se trouvait le très discret Mike McKone auquel j’ai demandé une commission – un buste Dark Phoenix, on ne change pas les bonnes habitudes. J’ai pu assister à sa démonstration de dessin en direct du comics forum et c’est réellement passionnant de voir un artiste dessiner et expliquer son travail dans le même temps. Ce fut également le cas pour Paco Diaz, que j’ai pu voir dessiner sur la scène du comics forum – il a d’ailleurs gentiment offert ses dessins aux auditeurs – et je lui ai également demandé une Phoenix. Il avait apporté avec lui des planches de toute beauté, j’ai passé un long moment à les regarder avec admiration.

A côté de Paco Diaz se trouvaient Jesus Merino et un peu plus loin Leila Leiz qui a notamment travaillé sur la série Alters. Leila a participé à une conférence vraiment intéressante sur les héros LGBT, animée par Xavier Fournier, où l’on pouvait également entendre David Halphen, créateur du héros français Fusion Man. Les trois intervenants ont disserté des conditions de la création de leurs personnages, de la manière pas toujours très positive dont ils ont été reçus, des réactions d’encouragement ou de rejet qu’ils ont éprouvées. Je suis toujours atterrée par des témoignages comme ceux de Leila Leiz qui indique avoir reçu des messages d’insultes après avoir dessiné Chalice, une héroïne trans.

30,30,339,370.395721
David Halphen, Xavier Fournier et Leila Leiz pour la conférence sur les héros LGBT

Juste à côté de Leila Leiz, j’ai retrouvé avec grand plaisir William Blanc, historien, qui vient de sortir chez Libertalia son ouvrage, Super-héros, une histoire politique, thématique qui a d’ailleurs fait l’objet de sa conférence au comics forum, durant laquelle il a présenté quelques exemples, montrant que les super-héros sont d’abord vus, lors de leur création, comme des symboles de la modernité, comme un « anti Moyen-Age » , une lutte contre la barbarie obscurantiste. Toutefois, les auteurs de comics mettent aussi en garde contre une science aveugle et débridée qui peut être source de danger comme le montre la création de la première torche humaine qui s’enflamme au contact de l’air et crée des catastrophes involontaires. William Blanc évoque aussi la figure de Namor, symbole de l’anticolonialisme puis des combats écologistes ou encore la figure plus sombre du Punisher, pris en exemple par des personnalités pas toujours recommandables. Les discussions étaient nombreuses à la table de William Blanc qui a pu vendre presque tous ses ouvrages. J’ai retrouvé avec grand plaisir à cette occasion un autre historien des comics, Jean-Michel Ferragatti, qui prépare le troisième tome de Centaure Chronicle.

13,30,359,373.132111
William Blanc, les super-héros, une histoire politique

Lors du Comics Forum, j’ai également pu écouter la conférence de Xavier Fournier sur Tom King, dont j’ignorais totalement qu’il avait travaillé pour la CIA et qu’il s’en est inspiré pour son récit Sheriff of Babylon qui devait, à l’origine porter le nom de Sheriff of Bagdad. J’ai aussi pu croiser Aurélien Vivès à l’issue de sa conférence sur l’Amérique selon Marvel.

Le dimanche matin, toute l’équipe des GG Comics était sur le pied de guerre pour un podcast en direct du comics forum pour un débat enflammé sur « les super-héros doivent-ils tuer ? ». Un moment vraiment très sympa puisque les cinq membres des GG : Kab, Fanny, Dragnir, Blackiruah et moi-même nous sommes retrouvés ensemble pour la première fois. Une heure de franc délire et de débats avec des interactions très sympas avec le public. Merci à Xavier Fournier pour son invitation !

GG Comics
Les GG Comics au grand complet ©Xavier Fournier

L’heure du bilan étant arrivée, je redis toute ma satisfaction sur cette édition. Certes, je m’étais préparée à voir Ron Lim, un des auteurs qui a enchanté mes lectures, mais l’ambiance, la richesse des conférences, les échanges avec les auteurs présents, les discussions entre fans de comics et la gentillesse des organisateurs a vite fait oublier les quelques soucis ayant précédé l’ouverture de cette session de Paris Manga. Les artistes restent vraiment abordables car la foule n’est pas très dense et le programme des conférence est ininterrompu et très fourni, ce qui permet à chacun d’y trouver son compte. N’oublions pas non plus le sympathique tirage au sort qui permet de pouvoir gagner des free sketchs.

Merci aux organisateurs et rendez-vous en février 2019. Les premiers artistes de la prochaine édition ont d’ailleurs déjà été annoncés, on peut donc déjà compter sur la présence d’Howard Mackie et Philip Tan.

Sonia D.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s