[événement] Retour sur Lyon Game Show – Comic Gone

Les 22 et 23 septembre, le grand rendez-vous des comics avait lieu à Lyon, à la Halle Tony Garnier. En effet, cette année la Comic’ Gone et l’équipe du TGS Evénement se sont alliées pour proposer une manifestation de grande envergure, célébrant la culture geek dans son ensemble et les comics en particulier. L’affiche était particulièrement alléchante avec une pléiade de grands noms des comics d’un côté et des têtes d’affiches comme Richard Dean Anderson de l’autre. A titre personnel, je dois dire qu’une telle convention aussi près de chez moi n’était pas pour me déplaire et c’est donc avec enthousiaste qu’une partie du staff s’est rendue dans la capitale des Gaules.

Nous voici dans la Halle Tony Garnier et nous sommes avant tout saisis par l’immensité du lieu, l’espace est vaste et permet d’accueillir une multitude de stands de belle taille. Sur le plan spatial, une véritable séparation entre la Comic’ Gone d’un côté et les stands plus tournés vers le manga et les jeux vidéos de l’autre. Ainsi, on pouvait aisément rester du côté comics ou du côté manga sans passer de l’un à l’autre. Reste à savoir si les deux publics se sont véritablement croisés et ont été assez curieux pour découvrir des artistes et un univers nouveau.

Stand Bliss Comics ©Comics have the Power
Le stand Bliss Comics ©Comics have the Power

Parlons donc de comics, le premier stand sur lequel on tombe en arrivant est celui d’une vieille connaissance, notre ami Noël de Gourvy Comics, l’accueil est donc excellent et on a immédiatement l’impression de se retrouver en famille. Le stand voisin est celui de l’éditeur Original Watts, venu avec ses artistes : Oliver Hudson, Namé à qui j’ai acheté une superbe Phénix mais aussi deux auteurs qui font partie de l’histoire des comics et désormais de l’histoire de Lyon et des éditions LUG : Jean-Yves Mitton et Ciro Tota. Difficile de réaliser qu’on discute tranquillement avec ces deux artistes qui nous ont fait rêver au temps béni où l’on trouvait nos Strange en kiosque !

Original Watts ©Comics have the Power
Stand Original Watts ©Comics have the Power

En tournant à droite, on se retrouvait devant le stand de l’équipe de Komics Initiative composée de Mickaël Gereaume et ses deux artistes en dédicace, Romain Gondy et Laurent Lefeuvre, venu dédicacer son Atelier Workshop. Je ne saurais trop vous recommander ce magnifique ouvrage qui met si bien en valeur l’incroyable talent de Laurent.

Laurent Lefeuvre ©Comics have the Power
Laurent Lefeuvre ©Comics have the Power

En face, on retrouve l’équipe de LesComics.fr avec Matt et Comics Grincheux, accompagnés de deux artistes également, Nikho et Ashrell. Les principaux éditeurs de comics étaient également présents comme Glénat qui accueillait Albert Jimenez Alburquerque en dédicace, Bliss Comics avec Alberto Ponticelli qui dédicaçait le prochain titre Bliss, Urgence Niveau 3, présenté en avant-première, un titre émouvant et engagé que je vous invite à acquérir dès sa sortie. Juste à côté, on retrouve le stand Akileos avec un joli panel de titres. Urban et Panini avaient aussi chacun un beau stand, le second accueillant Esad Ribic. Un peu plus loin Northstar présentait également ses publications avec ses artistes en dédicace comme le charmant Eric van Elslande.

Simon_Bisley ©Comics have the Power
Simon Bisley ©Comics have the Power

Des artistes de grande renommée peuplaient les stands, nous avons passé un formidable moment avec Simon Bisley et John Higgins qui étaient détendus et faisaient le show, notamment Bisley. J’ai eu l’immense plaisir de pouvoir voir Chris Weston à l’oeuvre et d’admirer Yildiray Cinar me dessiner une Phénix de toute beauté ou encore d’accaparer Lanna Souvanny qui a un talent fou.

John Higgins ©Comics have the Power
John Higgins ©Comics have the Power
Lanna Souvanny ©Comics have the Power
Lanna Souvanny ©Comics have the Power

J’ai aussi pu regarder longuement Esad Ribic réaliser une commission grandiose. J’avoue à force que je ne savais plus trop où donner de la tête et que j’ai parfois tâtonné pour trouver certains artistes comme Eric Powell. Tous les tarifs des artistes n’étaient pas non plus indiqués ce qui peut être un frein pour certains visiteurs. Mais franchement, quel plateau magistral, on ne pourrait sans lasser le lecteur nommer tous les artistes rencontrés mais nous n’avions que l’embarras du choix et pas assez de temps pour passer voir tout le monde en deux jours !

Esad Ribic ©Comics have the Power
Esad Ribic ©Comics have the Power

L’artist Alley accueillait également un grand nombre d’artistes qu’on retrouvait avec joie comme l’adorable LuckyStar, les amis Radja, Guile, Christophe Hénin, Julien Hugonnard-Bert ou John Lankry mais également Michel Montheillet. j’ai découvert également Piotr Meneguzzo que je vous conseille de surveiller de près tellement il est brillant mais aussi Dragibuz qui dessine des animaux vraiment trop craquants. Là encore, impossible de pouvoir voir tout le monde tellement les stands étaient nombreux. J’ai pu aussi passer un peu de temps auprès d’une association que j’affectionne particulièrement, Comics Art Cards qui vous fait découvrir l’univers des trading cards. Les comic shop étaient présents avec Comics Zone, le local de l’étape mais aussi Central Comics ou Excalibur comics.

Piotr Meneguzzo ©Comics have the Power
Piotr Meneguzzo ©Comics have the Power

Parmi les autres activités proposées, vous pouviez assister aux concours de cosplays, à des concerts – j’avoue avoir assisté à celui de Bernard Minet avec un peu de nostalgie – mais aussi assister à des conférences.

Bernard Minet ©Comics have the Power
Bernard Minet ©Comics have the Power

J’ai particulièrement apprécié celle de Xavier Fournier sur 80 ans de Marvel qui retrace les prémisses de Marvel comics et évoque la personnalité complexe et passionnante de Martin Goodman.

Xavier Fournier ©Comics have the Power
Xavier Fournier ©Comics have the Power

Enfin, le LGS a été l’occasion de rencontrer beaucoup d’amis, de connaissances et de fans comme l’incontournable Thierry Mornet – Monsieur Delcourt Comics – The Mighty Boot, Mizura, JRM, Vincent Facelina, Johann Lacrosaz, Franck Anière, Fred et tous les habitués des conventions qu’on retrouve désormais avec plaisir tout comme la formidable team du TGS TV ! On ne sait plus où donner de la tête et on enchaîne les débats sur les personnages, les events, l’histoire des comics.

Lucky Star @Comics have the Power
Lucky Star ©Comics have the Power

L’euphorie du moment ne m’a pas empêché de regretter qu’il n’y ait pas eu davantage de visiteurs pour profiter de ce week-end exceptionnel. Le beau temps y était-il pour quelque chose ? A certains moments, les allées m’ont parues un peu désertes. Le bonheur des uns faisant le bonheur des autres, on pouvait approcher chaque artiste sans attendre beaucoup mais on aurait aimé pour eux et pour les organisateurs que le salon soit davantage fréquenté. Trouver la date idéale n’est jamais évident, d’autant plus maintenant que les festivals et événements s’enchaînent à un rythme soutenu. Nous espérons en tous les cas que ce mariage sera durable et que le LGS – Comic’Gone saura trouver son rythme et s’inscrira dans le calendrier des rendez-vous incontournables.

Team TGS
La Team TGS en action

Un merci tout particulier à la team TGS dont l’accueil est toujours impeccable aussi bien au point presse que tout au long du salon, bravo à toute l’équipe et à celle de la Comic’Gone qui a proposé un plateau que toutes les conventions peuvent envier. On espère vraiment remettre ça l’an prochain.

Sonia D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s