[review] All-New Thor tome 3

Nous avons suivi depuis le début avec enthousiasme les aventures de la version féminine de Thor depuis la sortie du tome 1 de Mighty Thor par Panini en librairie jusqu’à ce tout nouveau volume d’All-New Thor, le troisième, déjà ! Toutefois, si vous avez lu ma chronique d’All-New Thor volume 2, vous avez noté mon envie de renouvellement et mon espoir de voir Thor confrontée à de nouveaux adversaires. Ce troisième volume va-t-il donc relever le défi et nous offrir un nouveau souffle ?

Un résumé pour la route

all-new-thor-tome-3All-New Thor volume 3 est scénarisé par l’excellent Jason Aaron aux côtés duquel se succèdent plusieurs dessinateurs, à commencer par Russell Dauterman, régulièrement présent sur cette série mais aussi Frazer Irving, Steve Epting et Valerio Schiti, de grands noms pour un grand titre.

Thor / Jane Foster est entraînée par Mjolnir dans un endroit inattendu : la bibliothèque de la ville de l’Omnipotence où elle rencontre le Grand Bibliothécaire qui lui raconte l’extraordinaire origine de Mjolnir. Suite à ce voyage initiatique, Thor va devoir se confronter à l’un des personnages les plus néfastes qu’elle ait rencontrés : l’elfe noir Malekith. L’intervention de Loki auprès de nouvelles entités va bien sûr encore empirer les choses.

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

all-new-thor-tome-3_2Comme il sait le faire avec brio depuis le début de son run, Jason Aaron mêle tradition et innovation dans les aventures de cette version féminine de Thor. En effet, le volume débute par une sorte de parenthèse dans le récit – comme le tome précédent. Il s’agit ici pour Thor de comprendre exactement la nature de Mjolnir, bien plus complexe qu’il n’y paraît. Aaron nous offre ici une saga épique, digne des plus grands récits mythologiques dont l’auteur maîtrise parfaitement le ton et les codes. On se croirait parfois dans un roman de Tolkien : on y voit des nains forger des armes extraordinaires dans une ambiance tumultueuse. Odin reprend un peu de grandeur dans cette histoire, il n’est pas encore le vieil homme aigri que nous connaissons aujourd’hui. Ce récit est pour Jane Foster une sorte de jalon dans son parcours initiatique, elle lui permet de mieux comprendre la vie qui palpite au cœur du marteau, ce qui lui sera fort utile par la suite.

Après les combats très terrestres contre Roxxon, Thor va se voir opposée à plusieurs dangers venus de mondes différents, ce qui permet à Jason Aaron de reformer la Ligue des Royaumes qui rassemblent les plus grands guerriers de chaque royaume. Là encore, on a vraiment l’impression de se retrouver dans un récit d’heroïc fantasy où les Elfes, les Nains, les Trolls et autres dieux se retrouvent ensemble pour conjurer une menace commune. Si ce type d’alliance n’est pas d’une grande originalité, cette dernière fonctionne pourtant très bien et nous permet de retrouver un personnage que j’apprécie, Angela. Cette ligue intervient en dehors de toute autorité légale puisque pendant que les royaumes sont à feu et à sang, le congrès des mondes se perd en palabres ce qui n’est pas sans rappeler des situations analogues avec le Sénat de Star Wars ou… la SDN, ancêtre de l’ONU, dans notre bonne vieille réalité. Comme d’habitude, la mobilisation passe par les forces vives et non par les représentants élus qui ne vivent visiblement pas les situations de la même manière que leurs « sujets ».

all-new-thor-tome-3_1C’est ainsi que, toute à ses querelles, Asgard est attaquée par des adversaires inattendus, Gladiator et ses troupes au nom de l’Empire Shi’ar. A partir de là, je dois bien avouer que je craignais le pire – je n’aime pas les Shi’ar, c’est une vieille histoire, ces salopards ont tué Jean Grey ^^ – mais franchement, à partir de là, le récit qui était déjà très bon repart de plus belle vers des horizons totalement inattendus. Jason Aaron en profite pour développer une réflexion approfondie sur les divinités et sur le rôle que les dieux tiennent ou prétendent tenir vis à vis des populations. Un dieu existe-t-il parce qu’on lui voue un culte ? Quelle est la justification d’une divinité qui n’empêche pas les désastres et le malheur ? Le rôle d’un dieu, s’il devait exister, n’est-il pas de protéger sa création et non de la soumettre à des épreuves ? Aaron pose toutes ces questions de manière directe et touchante, c’est un des passages que j’ai le plus appréciés dans ce volume.

Comme Aaron aime enchaîner les rebondissements, il nous permet de rester en haleine tout au long de ce beau récit qui fait intervenir des entités de toutes horizons, dont l’intervention est parfois surprenante voire inattendue et qui voit se former des alliances improbables. Ce titre est aussi bien illustré que magnifiquement écrit avec des artistes qui savent donner un côté épique à leurs planches : dans les cases de Steve Epting, on a l’impression de se prendre Mjolnir en pleine figure, les mouvements des personnages sont vifs tandis que Russell Dauterman reste à son meilleur niveau en livrant des planches de toute beauté pour les combats finaux.

Alors, verdict ?

Il n’y a vraiment rien à jeter dans ce troisième tome de All-New Thor tant sur le scénario que sur le plan graphique. C’est pour moi un des meilleurs récits qu’Aaron ait pu produire sur ce titre. Jane Foster reste présente et ne s’efface jamais totalement devant son alter ego mais elle prend encore davantage d’assurance en tant que Thor, forçant le respect de ceux qui la considèrent pourtant comme illégitime dans son rôle. Les propos de Jason Aaron sur la religion et les dieux m’ont totalement conquise ainsi que les interventions des différents adversaires de notre héroïnes qui s’enchaînent à un rythme effréné sans que cela ne desserve le propos bien au contraire. La suite s’annonce véritablement passionnante sur ce qui est, à mes yeux, un des meilleurs titres Marvel actuels.

Sonia D.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s