[review] Rick and Morty tome 1

le

Etant amatrice de la série animée Rick et Morty, l’adaptation en comics m’intriguait au plus haut point. Je suis toujours curieuse de voir si on peut retrouver le ton qu’on aime à travers les pages d’un ouvrage. Etant donné qu’Hi Comics a eu la bonne idée d’éditer ce titre, il ne restait plus qu’à mettre la main dessus.

Un résumé pour la route

rick-morty-Hi-ComicsRick and Morty est scénarisé par Zac Gorman et illustré par JC Cannon. Le titre sort aux Etats-Unis en 2015. En France, c’est l’éditeur Hi Comics qui sort le premier volume en 2018.

Jerry est en train de sermonner son fils Morty qui, à son goût, ne travaille pas assez pour mériter son argent de poche. Le garçon est passablement énervé après son père, toujours prompt à lui faire la leçon. Heureusement – ou malheureusement – Morty a pour allié son grand-père, Rick, un savant fou qui vit avec la famille et qui passe son temps à inventer des trucs improbables et à les tester avec Morty. Pour résoudre les problèmes du gamin, Rick lui offre un appareil qui prédit l’avenir, ce qui lui permet d’être riche après avoir sauté de lignes temporelles en lignes temporelles et être devenu millionnaire en bourse, mais, tout se paie…

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Rick et Morty est une série au ton satyrique et humoristique où l’on retrouve tout à la fois une bonne dose d’American Dad, un peu de South Park et un soupçon de Simpsons. On se retrouve plongé au cœur d’une famille plutôt loufoque où le père Jerry est un parfait abruti, un homme certes droit mais sans imagination, pétri de certitudes et sans aucune fantaisie tandis que les autres membres de la famille ont des personnalités bien affirmées. Les deux personnages principaux sont Rick, le grand-père maternel, un savant fou qui expérimente sans vergogne les voyages temporels et Morty, son petit-fils qui le suit aveuglément dans toutes ses aventures.

Rick et Morty ressemblent beaucoup au Doc et au Marty du Retour vers le Futur, y compris physiquement mais il s’agit de leur version déjantée, cynique et sans scrupules. Là où le Doc pensait bien faire et tentait d’éviter ou de réparer les erreurs de ses voyages temporels, tout en en profitant un peu mais toujours avec morale, Rick passe d’une dimension à l’autre, pillant des technologies, bouleversant des univers entiers sans l’ombre d’un remords. Il provoque ainsi catastrophes sur catastrophes et se retrouve souvent aux prises avec des êtres venus du passé, du futur ou d’une autre dimension qui ne rêvent que de lui régler son compte. Malgré tous ses défauts, auxquels il faut ajouter un alcoolisme endémique et des manières de corps de garde, Rick est attachant et surtout très drôle.

Morty, lui, est un gamin toujours partant pour l’aventure, sans doute avant tout pour fuir son père si ennuyeux et si peu fantaisiste. La présence d’un grand-père aussi fantasque est une vraie aubaine pour cet ado en mal de sensations. Cependant, Morty est loin d’être béat devant ce grand-père aux vices innombrables et il sait parfois tout à fait lui tenir tête voire participer à des révoltes contre lui dans des mondes où Rick règne en maître sans aucune bienveillance.

Les deux personnages forment donc un attelage improbable et restent soudés malgré leurs divergences et les épreuves qu’ils traversent. Les relations familiales sont traitées ici avec toute leur réalité et leur dureté : Jerry le père est nul et jaloux, Beth, la mère a du caractère et rêve au fond d’elle-même de jouir de la liberté que s’octroie Rick et Morty tandis que Summers, la sœur de Morty joue à l’ado blasée.

Rick_Morty_1Le lecteur non averti sera sans doute un peu paumé au milieu de ces protagonistes qu’il ne connaît pas, même si on repère tout de suite de multiples références à la culture populaire et au cinéma. La première des aventures de cet album montre comment Rick donne un appareil permettant à Morty de prévoir l’avenir et de s’enrichir en bourse. On pense immédiatement à l’almanach que Biff récupère dans Retour vers le Futur 2 et  qui le rend millionnaire. Dans un autre aventure, on croise l’épouvantable Freddy Krueger qui hante les cauchemars des uns et des autres. Ce comics fait aussi des références nombreuses à ce qui se déroule dans la série animée. On retrouve par exemple le « conseil des Rick », composé des multiples Rick qui peuplent les différentes dimensions.

On ne va pas se mentir, si on ne connaît pas du tout la série, on sera sans doute un peu perdu et on passera à côté de références présentes à l’écran. Le dessin est volontairement simple et presque caricatural, se mariant ainsi avec le ton cynique et trash de la série.

Alors, convaincus ?

Suivant la série avec plaisir, j’ai retrouvé ici le ton que j’apprécie et l’univers que j’aime à l’écran : on se promène avec Rick et Morty dans des dimensions très étranges, on s’amuse à repérer les clins d’œil plus ou moins appuyés aux films des années 1980. On se régale de l’hommage appuyé délivré à Retour vers le Futur. Cette lecture est un très bon complément à la série tout en n’étant pas simplement une redite, ce qui est un super cadeau pour les fans. Il reste que les néophytes ne sont sans doute pas le cœur de cible de ce titre mais peut-être est-ce pour eux l’occasion de rentrer dans cet univers ?

Sonia D.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s