[review] Au temps des Reptiles

Quand j’étais enfant, comme nombre d’entre vous, j’étais fascinée par les dinosaures et je voulais être archéologue pour déterrer leurs squelettes et découvrir de nouvelles espèces. Je n’en suis pas si loin finalement puisqu’en temps qu’archiviste, j’exhume des vieux papiers ^^. Bref, tout ça pour vous dire que, quand j’ai vu un titre intitulé Au temps des Reptiles sortir, j’ai forcément eu envie de voir ce que cela pouvait donner et l’enthousiasme d’Adi m’a confortée dans ce choix.

Un résumé pour la route

Reptiles_Delgado_PaperbackAu temps des Reptiles est scénarisé et illustré par Ricardo Delgado avec des couleurs de Ryan Hill. L’ouvrage sort aux Etats-Unis sous le titre Age of Reptiles : Ancient Egyptians en 2015 chez Dark Horse. En France, Au temps des Reptiles sort chez Casterman sous le label Paperback en 2018.

Il y a quatre-vingt quatorze millions d’années, les dinosaures peuplaient le monde et notamment l’Egypte actuelle. A l’embouchure du fleuve, les différentes espèces se meuvent en quête de nourriture et font des rencontres plus ou moins heureuses. Delgado décrit ici la vie épique et dangereuse des précédents habitants de notre planète.

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Avec ce titre, Ricardo Delgado fait le choix d’un récit muet. Ce choix, qui peut paraître risqué, s’impose en fait naturellement. L’auteur ne souhaite pas ici de dinosaures anthropomorphes ou d’animaux parlants, pensant, avec juste raison, que leur expression et leur gestuelle parleront d’elles-mêmes. L’auteur démontre immédiatement sa maîtrise du story-board, amenant son sujet petit à petit, allant du général au particulier.

Reptiles_Delgado_Paperback_1

La première planche montre un fleuve qui serpente et son estuaire. On aperçoit une ombre inquiétante dès la troisième case puis des pattes et une queue. Le « héros » de notre histoire, un spinosaure apparaît dans toute sa splendeur à la deuxième page. Cet animal est un carnivore qui évolue à la période du Crétacé. Il sera le fil rouge de cette histoire et nous suivrons son aventure jusqu’à la dernière page. Ricardo Delgado maîtrise tellement bien l’art du récit qu’on s’attache inévitablement à ce saurien qui trace son chemin à travers les bords du fleuve et se trouve confronté à de multiples périples et à des adversaires de toutes tailles, qu’il s’agisse des Stoatosuchus rampants ou des énormes Paralititans.

Dans cette histoire, il n’y a ni bon ni méchant. Chaque espèce tente de mener son existence comme elle peut, tout à la fois prédatrice et chassée, successivement triomphante ou vaincue. On pourrait avoir devant les yeux un documentaire animalier sur papier. Delgado ne prend pas parti, il ne manifeste pas de préférence, il ne cherche qu’à raconter la vie dans toute sa diversité, sa beauté et sa cruauté. Le Spinosaure, comme les dinosaures d’autres espèces, prend la vie pour se nourrir puis donne la vie dans un cycle violent mais harmonieux que la folie humaine n’est pas encore venue troubler.

Attention, Au temps des Reptiles n’est pas une bluette et le scénariste n’élude aucun aspect : la chasse en meute, l’acharnement, la cruauté, le massacre de jeunes animaux mais il célèbre aussi l’immense liberté qui règne dans cette Nature parfois hostile mais généreuse. A peine Delgado se permet-il une petite touche d’humour lorsque les poissons hébétés regardent l’urine du Spinosaure flotter entre deux eaux.

Reptiles_Delgado_Paperback_2Tout dans ce titre montre l’excellente connaissance que Delgado possède de cette période et des grands reptiles qui peuplent ce qui sera bien plus tard l’Egypte. Le lecteur se plongera dans ce titre poétique avec bonheur dans un univers graphique coloré, foisonnant qui me rappelle parfois un peu le style de Geoff Darrow. On a vraiment l’impression d’entendre parfois le pas des dinosaures ou le vol des ptéranodons. On sent presque les odeurs de mangrove qu’exhale le fleuve peuplé de multiples espèces où les raies côtoient des poissons plus inquiétants.

Je conseille vraiment de lire les textes qui accompagnent cet ouvrage, les avant-propos de grande qualité mais surtout les passionnantes réflexions de Ricardo Delgado qui explique d’où vient sa passion pour ces fameux reptiles et qui livre une magistrale analyse des films de Samouraïs et des Westerns. L’hommage rendu par l’auteur à son histoire familiale est également un très beau moment de lecture.

Alors, convaincus ?

Il faut bien reconnaître que l’absence totale de texte peut dérouter certains lecteurs. Ce serait pourtant dommage de se priver d’un ouvrage à la fois très documenté, précis et véritablement poétique dans lequel Ricardo Delgado déclare son amour à ces grands ancêtres à qui la Terre appartenait il y a de cela des millions d’années.

Avec Au temps des Reptiles, Ricardo Delgado m’a fait voyager dans le Temps et vivre sans risque avec ces sauriens majestueux, il m’a aussi permis de retrouver l’enthousiasme de mon enfance, pendant laquelle je feuilletais inlassablement les ouvrages recensant tous les dinosaures possibles et imaginables. Un ouvrage est aussi un voyage, c’est d’autant plus vrai ici.

Sonia D.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s