[review] Marvel Saga 3, un homme en quête d’un marteau

La rumeur favorable sur un groupe Facebook m’a inspiré ainsi que le panthéon exceptionnel de ce numéro. Cela fait également longtemps que je n’avais pas pratiqué les kiosques qui offrent l’avantage d’avoir des histoires différentes et parfois très bonnes pour un prix très attractif.

Un résumé pour la route

Marvel_Saga_1Nick Fury, devenu le successeur du Gardien, a murmuré un terrible secret à Thor. Ces quelques mots ont tellement ébranlé Thor qu’il ne peut plus soulever son marteau, Mjöllnir. Il ne contrôle donc plus le tonnerre et est déchu de son titre de Thor. Affaibli psychologiquement et physiquement, Odinson découvre qu’un autre marteau est apparu. Il va tout faire pour le récupérer et s’en montrer digne.

Après nos chroniques sur Mighty Thor, All-New Thor sur Ragnarok, Comics have the power continue à brandir le marteau avec cette revue contenant les cinq premiers épisodes de la série The Unworthy Thor. Ils sont tous scénarisés par Jason Aaron. Après avoir remplacé Thor, ce scénariste a eu un impact très fort et élargit cette mythologie en écrivant les aventures de ce dieu déchu. Une grande partie de ce magazine est dessiné par l’artiste français Olivier Coipel mais quelques pages sont réalisées par Esad Ribic, Russel Dauterman… qui ont déjà brillamment montré leur talent dans la série Thor. On a donc la chance de lire un all-star game compilant les meilleurs dessinateurs récents et un excellent scénariste. Hélas, je ne suis pas le seul à le penser et ce numéro n’est pas facile à trouver.

 

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Marvel_Saga_2

Même s’il ne dessine par assez vite pour tenir une série sur un grand nombre d’épisodes, je voue un culte à Olivier Coipel. J’ai toujours été surpris de son succès aux Etats-Unis car son style me paraît très européen. Il me fait penser à Denis Bajram par exemple. Autrefois très fin, Coipel change de style avec succès avec un style moins ligne claire. Le dessin est, à première vue, réalisé plus vite mais, en réalité, Coipel crée un nouveau style pour un nouveau Thor. Le dessin semblent sali comme Odinson est indigne. L’encrage est moins net et les corps sont parcourus de beaucoup plus de lignes comme des hommes en quête de virilité. Cet encrage dense est magnifique. Les couleurs sont aussi très sombres. Coipel adapte son style à ce récit de déchéance. L’ensemble forme un superbe mélange de franco-belge et de comics. Il y a donc une très grande unité visuelle avec parfois des flash-back qui sont illustrés par d’autres artistes prestigieux ou très doués. On peut regretter que Panini Comics donne peu d’information sur les artistes par épisodes mais seulement la liste en début de volume.

Marvel_Saga_3

Visuellement impressionnante, l’histoire est aussi mythique. Déchu, Odinson est perdu et se lance dans une vaine quête spatiale pour retrouver sa dignité. La nouvelle vie d’Odinson et cette quête sont racontées comme la vie d’un drogué en manque. Ne se contrôlant plus, Odinson a des accès de violence du manque et est obsédé par cet objet au point de tout oublier.

Mais ce n’est pas seulement un récit de quête, il y a aussi un élément sentimental. Derrière le marteau, Odinson n’a eu dans toute sa vie qu’un but : prouver qu’il est digne de ce père, le roi des dieux. Il a toujours eu peur de déchoir, de décevoir son père. Pour cela, il doit prouver sa virilité sur lui-même mais pas sur les autres. Cela donne une définition très moderne du héros.

Même si l’ambiance est lourde, les péripéties sont nombreuses et palpitantes. Au cours de ces voyages, on retrouve la nouvelle Thor et avec plaisir Beta Ray Bill, un Thor extraterrestre créé par Walter Simonson. Ces rencontres sont douloureuses car Odinson ne cesse de se comparer aux autres Thor. L’espace pour retrouver son honneur devient le cadre parfait pour un dieu déshonoré qui s’exile de lui-même de la Terre ne voulant pas être vu. De plus, il cherche à retrouver son pays natal Asgard pour retrouver sa vie, son statut. Non seulement le présent est agité mais on en apprend plus sur le passé de Thor et comment il a pu soulever Mjöllnir.

On retrouve même des traits d’humour dans cette thématique assez sombre mais pas sur Thor. Certains autres personnages sont drôles et apportent une respiration tout en permettant à Thor d’être impérial. Il ne devient pas un clown ridicule contrairement au film.

On fait allonger un dieu sur Comics have the Power ?

Bien que je sois assez ignorant sur ce sujet, on peut avoir une analyse psychanalytique de cette quête.

Allons Thor, allonge-toi sur le divan et parlons de ton gros problème…

Marvel_Saga_4

Odinson est affaibli et a perdu son titre de dieu depuis qu’il ne peut soulever son gros marteau. Ce manque déclenche des accès de violence incontrôlable dont il a honte. Sans marteau, il ne contrôle plus son pouvoir de faire jaillir le tonnerre. Il n’a pas satisfaction et compense par l’alcool. Au contraire, il ne cesse d’être entouré d’hommes virils. Les autres peuvent le soulever. Il a honte devant eux et encore plus devant la femme qui a pris son rôle et brandit le marteau. Cet échec lui rappelle son adolescence où il ne savait pas le soulever car il comprenait par le rôle d’un homme, d’un dieu. Cet objet si personnel pour le fils d’Odin est perçu par un autre personnage comme un simple bijou à collectionner. Bref, vous l’avez compris. Thor a un problème d’impuissance et cherche un autre marteau à soulever. Je vais trop loin selon vous ???

Alors, convaincus ?

Nous sommes au-delà de la conviction mais dans la foi. Ce récit est mythique. Aaron raconte un récit épique qui sied parfaitement à un dieu. Ce magazine offre un récit complet prenant et superbement dessiné. Il est bien au-dessus du film. Déjà brillant avant, Coipel a expérimenté avec talent un autre style pour s’adapter à l’histoire. Tout cela avec un rapport qualité prix remarquable. C’est bien moins cher qu’une thérapie et pourtant, c’en est bien une.

Thomas S.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s