[review] X-Men Resurrxion #1

Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de tester les kiosques Panini et, puisque nous voici repartis au numéro 1, autant commencer par le magazine dédié aux X-Men intitulé X-Men Resurrxion. Ce kiosque est-il une bonne porte d’entrée pour un nouveau lecteur ? Les séries présentées ici sont-elles convaincantes ?

Un résumé pour la route

X-Men_1Ce kiosque comprend plusieurs titres :

  • X-Men Prime #1 sorti aux Etats-Unis en mai 2017. Le scénario est confié à Marc Guggenheim, Greg Pak et Cullen Bunn. Plusieurs dessinateurs sont associés au titre comme Ken Lashley, Ibraim Roberson, Leonard Kirk et Guillermo Ortego.

Cette histoire fait le point sur la situation des Mutants après leur guerre contre les Inhumains, menée par Tornade. Ororo doute de ses actes et cherche à passer le leadership à un autre mutant en qui elle pourrait avoir confiance. Le retour de Kitty Pryde sur Terre tombe plutôt bien mais se laissera-t-elle convaincre de revenir chez les X-Men ?

  • X-Men blue #1 sorti aux Etats-Unis en juin 2017. Le scénario est dû à Cullen Bunn et les dessins à Jorge Molina et Matteo Buffagni.

Cette nouvelle équipe est composée des cinq premiers X-Men : Marvel Girl, Cyclope, Angel, Le Fauve et Iceberg. Toutefois, les choses ont quelque peu évolué depuis 1963 puisque c’est désormais Jean Grey qui joue le rôle de leader dans cette équipe.

  • X-Men Gold #1 sorti aux Etats-Unis en juin 2017. Le scénario est confié à Marc Guggenheim et les dessins à Adrian Syaf.

L’équipe Gold, dirigée par Kitty, se trouve aux prises avec Terrax qui sème le chaos en plein New York. Les X-Men mettent fin à ses agissements et évitent un drame sous les yeux d’une population qui leur demeure hostile.

  • Old Man Logan #19 et 20, sorti  en mai 2017 aux Etats-Unis. Le scénario est de Jeff Lemire, la partie graphique est assurée par Filipe Andrade.

Old Man Logan s’attaque à La Cave, prison de haute sécurité, puisqu’il a décidé de libérer un détenu qui semble pouvoir l’aider à retourner dans son passé. Mais à quel prix ?

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Si l’on excepte Old Man Logan qui poursuit son chemin et que l’on rejoint donc en pleine action, ce magazine propose de repartir vers de nouvelles aventures après la guerre ayant opposé Mutants et Inhumains. Toutefois, avant de se lancer dans une nouvelle baston généralisée, on choisit ici, dans l’épisode Resurrxion, de poser de nouvelles bases. Le titre n’est pas choisi au hasard, il propose de réconcilier les anciens lecteurs avec les X-Men. Cet épisode marque le retour de Kitty Pryde, revenue de ses aventures galactiques. On retrouve dès le début un duo bien connu : Tornade vient chercher Kitty et lui demande de revenir chez les X-Men. Les anciens lecteurs se rappellent de la proximité existant entre les deux femmes depuis l’arrivée de Kitty en 1980 alors qu’Ororo la prend sous son aile. Le lecture assiste ici à une inversion des rôles : c’est Ororo qui demande son aide à Kitty et lui propose de lui succéder à la tête des X-Men.

Kitty n’hésite pas trop longtemps et part retrouver sa famille d’adoption. Malgré quelques changements – l’école est désormais à l’abri dans les Limbes – on a l’impression de retrouver les piliers des récits qui ont fait notre bonheur et d’ouvrir une porte qui donne sur le passé. Kitty retrouve son amie Illyana, mais aussi son amour de jeunesse, Colossus. Dans la salle des Dangers, l’équipe originelle des X-Men s’entraîne comme s’ils avaient toujours été là tandis que Kitty s’aperçoit que le temps a passé en prenant dans ses bras le fils de Jubilee. Alors oui, on peut s’énerver en se disant qu’on a droit à du fan service facile mais c’est pour moi un réel bonheur de retrouver ces personnages qui se redécouvrent et forment de nouveau un groupe uni. Graphiquement, le résultat est assez convaincant, offrant un ensemble élégant et dynamique.

X-Men Blue est centrée sur l’équipe formée par les premiers X-Men qui décident de quitter l’école et d’assumer leur rôle de héros. Là encore, Cullen Bunn est clairement là pour faire plaisir aux fans de la première heure tout en offrant un récit plein de bastons et d’explosions. Les ennemis des X-Men sont bien connus puisqu’il s’agit de Black Tom Cassidy et de Caïn Marco alias le Fléau. Ils arrivent un peu abruptement dans le récit dont la conclusion ne laissera pas de surprendre. Cet épisode n’est pas, à mes yeux, le plus intéressant de ce recueil, malgré la présence des X-Men originaux et la prééminence de Jean Grey qui s’affirme en tant que leader. Le récit est un peu rapide et sans véritable colonne vertébrale et les dessins sont moins à mon goût, un peu trop proches du dessin animé malgré quelques planches sympas comme celle dans laquelle le Fléau apparaît.

X_Men_3

X-Men Gold est, lui aussi, une tentative de retour aux sources puisque l’équipe est dirigée par Kitty Pryde à laquelle sont associées des figures emblématiques des X-Men : Old Man Logan, qui remplace son homologue Wolverine englouti sous une tonne d’adamantium, Tornade, Colossus, Diablo et Rachel Summers-Grey qui porte désormais le nom de Prestige afin d’éviter les références au passé – je ne suis personnellement pas très fan de ce nouveau nom de code mais j’aime énormément ce personnage. Cet épisode évoque une des problématiques fondamentales de la relation des Mutants avec le monde : le rejet de la différence. L’épisode s’ouvre sur un discours haineux de Lydia Nance, directrice d’Initiative Heritage qui rappelle d’autres propos nauséabonds. Kitty et son groupe sont aux prises avec l’hostilité du commun des mortels à l’exception des enfants qui n’ont pas encore été contaminés par les préjugés de leurs parents. Marc Guggenheim retrouve, dans ce récit, l’âme des X-Men et les problématiques majeures de la série. Les dessins d’Adrian Syaf offrent un côté doux et mélancolique à l’ensemble et on peut regretter qu’il ne soit plus sur le titre même si la polémique qui l’a entouré peut justifier son éviction.

X_Men_2

Enfin, Old Man Logan poursuit son chemin et Jeff Lemire envoie son héros et son lecteur dans une quête initiatique. Rejeté par les plus grands sorciers du monde qui refusent de lui venir en aide pour retrouver son passé, Logan va devoir faire un pacte avec le diable pour remonter le temps. Ces épisodes servent d’introduction à un nouvel arc, on est donc dans un entre-deux qui permet de mettre en place une nouvelle intrigue. J’attends donc la suite avec impatience pour voir si ces aventures vont m’intéresser. Le trait de Filipe Andrade donne une ambiance très particulière, très sombre à ce récit et sublime un Old Man Logan à fleur de peau.

Old_Man_Logan

Alors, convaincus ?

Oui, en très grande partie. J’ai vraiment apprécié la volonté de Marvel de revenir aux sources, même si cela manque parfois un peu de subtilité. J’apprécie vraiment de retrouver les figures historiques des X-Men dans une période de pause, où les individus se retrouvent et prennent le temps de faire le point sur leurs valeurs et le sens de leur existence. J’ai une préférence pour X-Men Prime et X-Men Gold que je trouve mieux écrits qu’X-Men Blue. Cette dernière série adopte un ton plus jeune qui me convient moins. Toutefois, je suis assez contente de voir l’équipe des cinq X-Men originaux évoluer dans notre époque, cela reste assez amusant. N’ayant pas suivi Old Man Logan, je suis un peu perdue, mais le ton de l’histoire me plait et je pense me procurer la version librairie.

Moi qui suis fan des X-Men depuis les années 1980, je regarde ces nouvelles aventures avec curiosité et indulgence, il y a, pour l’instant, une volonté de retrouver l’esprit d’origine et de remettre en avant des figures historiques de manière positive. A suivre donc !

Sonia D.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. wildstorm dit :

    C’est dingue comme nous avons quasi les mêmes goûts, je pense quasi la même chose… Concernant Blue, c’est le prolongement d’All new X-men de Hopeless en termes d’approche. Je reste mitigé (comme toi). Juste la page finale qui me semble prometteuse. As-tu remarqué les bulles de pensée juste pour un fait précis ? 🙂 J’aime bien moi les bulles de pensées… Quant à Gold, oui, ça se lit plutôt bien avec une belle part aux interactions entre les personnages que nous connaissons si bien. Pourvu que cela dure…En plus, avec 3 membres fondateurs d’Excalibur, j’aime bien l’idée 😉 A suivre…

    J'aime

    1. Sonia Smith dit :

      C’est chouette d’avoir ton retour. Pour Blue, je suis assez impatiente de lire la suite à cause de la page finale assez prometteuse et qui, je l’espère, va amener cette série vers quelque chose de plus fort. Pour les bulles de pensée, je n’avais pas fait attention, merci d’avoir pointé cela :-). J’ai effectivement un petit faible pour Gold qui réunit des X-Men que j’aime vraiment beaucoup dont certains furent, en effet, membres de l’inoubliable équipe Excalibur. Je tique juste sur le nouveau nom de Rachel que je trouve sans intérêt.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s