[review] Mighty Thor #2

le

Si vous avez lu la review du premier tome, vous avez compris que Mighty Thor commençait à mon avis sous les meilleurs auspices. Jason Aaron introduit un tout nouveau personnage, la nouvelle Thor, tout en ayant l’habileté de ne pas laisser Odinson de côté et en ménageant le suspense puisqu’à la fin de ce premier opus, on ne connaît toujours pas l’identité de ce Thor féminin.

Un résumé pour la route

Mighty-ThorThe Mighty Thor #2 est scénarisé par Jason Aaron. Le dessin est confié à Russel Dauterman. Cet album contient les épisodes 6 à 8 de Thor sorti aux Etats-Unis en 2014. A ces épisodes est ajouté l’Annual 2014 de Thor composé de trois petits récits de tons très différents dont les illustrations sont confiées à Rob Guillory et Marguerite Sauvage. En France, ce volume est édité par Panini comics en 2017.

L’alliance entre Agger et Malekith se précise, les voilà prêts à se partager le monde voire les différents univers. La toute nouvelle Thor ne semble pas disposée à les laisser faire mais il semble qu’elle ait également d’autres soucis à régler : Odin, le Père de Tout ne peut supporter l’idée que Mjolnir ait délaissé son fils au profit d’une inconnue, une femme qui plus est !

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Ce deuxième volume des aventures de la nouvelle Thor continue sur un rythme élevé puisqu’on retrouve tous les protagonistes du premier tome. Agger et Malekith ourdissent leur complot avec un sadisme non dissimulé qui en font de parfaites ordures.

Odinson semble accepter d’avoir perdu Mjolnir dont il se sait indigne désormais mais est rongé par la curiosité. Il souhaite évidemment savoir qui est plus digne que lui de brandir le marteau. Pendant les épisodes qui nous occupent, il enquête sans relâche, faisant le tour de toutes les femmes susceptibles de pouvoir se saisir du marteau. La bonne nouvelle est qu’elles semblent nombreuses à pouvoir prétendre au titre de Thor, à commencer par ses proches : sa mère, sa sœur ou Dame Sif. Cette quête du fils d’Odin est assez touchante car elle est, contrairement à sa démarche des premiers épisodes, totalement positive. Il ne cherche pas à remettre en cause la légitimité du choix de la personne mais juste à la connaître.

Mighty_Thor_2

L’attitude d’Odin est tout aussi intéressante. Le Père de Tout voit son système de valeurs totalement bouleversé : la transmission du pouvoir par un système patriarcal héréditaire est remise en cause ce qu’il ne peut accepter. Il déchaîne sa colère, préférant encore le chaos à un autre champ des possibles. Toutefois, Odin n’est plus autant respecté qu’il le pense et ses décisions sont profondément contestées au sein même de sa famille et de son peuple et la révolte est menée…par les femmes.

Enfin, il y a cette nouvelle Thor dont on connaît l’identité en fin de volume. Le choix fait par Aaron sonne profondément juste. La femme jugée digne de se saisir de Mjolnir est l’incarnation du désintéressement et du sacrifice. Elle est encore un peu maladroite, un peu raide dans ses postures mais elle dispose de toutes les valeurs nécessaires pour devenir Thor sans avoir besoin du critère de transmission héréditaire pour pouvoir devenir déesse du Tonnerre.

Tous ces changements, ces bouleversements remettent en perspective les valeurs immuables régissant Asgard qui ne sont pas sans rappeler celles d’autres sociétés qui nous sont plus familières. C’est pour cela que j’ai apprécié ce récit et que d’autres, au contraire, le rejetteront. L’intérêt est qu’il ne laisse pas indifférent et c’est ce qui fait la force des comics que nous aimons : sous des dehors divertissants, ils nous interrogent sur notre perception du monde…ou du moins, c’est comme ça que je le perçois.

Mighty_Thor_1Graphiquement, Russell Dauterman pousuit un travail soigné, particulièrement dans ses scènes d’action et dans sa restitution des décors et des atmosphères asgardiennes. Sa Thor est majestueuse même si je trouve parfois ses visages un peu poupins.

Un petit regret toutefois : le volume commence par les petits récits compris dans l’annual et ils prennent beaucoup de place par rapport à l’histoire principale. Le premier des trois est assez prenant et donne une version asgardienne de la création – ou recréation – des espèces peuplant la Terre. Les deux autres adoptent un ton plus léger : La nouvelle Thor doit faire ses preuves en réalisant l’équivalent des travaux d’Hercule dans l’un des deux tandis que le Thor classique évoque ses exploits de beuverie dans le suivant. J’ai trouvé ces histoires distrayantes mais dispensables d’autant qu’on a seulement trois épisodes du récit principal ce qui laisse un peu sur sa faim. Un grand merci par contre pour la couverture de Stéphanie Hans qui rattrape le raté de la couverture du volume précédent.

Alors, convaincus ?

Ces trois épisodes continuent sur la tonalité engagée dans le volume précédent. Le récit progresse donc et ne laisse aucun protagoniste de côté. On suit cette nouvelle incarnation de Thor dans ses combats contre ceux qui veulent asservir la Terre, contre celui qui veut lui reprendre Mjolnir ou contre elle-même. Sa personnalité est attachante, elle semble humble et droite et ne trahit pas les valeurs attachées au titre de Thor. L’autre mérite d’Aaron est de ne pas évincer la famille des Asgardiens, mettant en avant un Odinson plus humble et une Freya plus émancipée que jamais.

Mighty Thor est donc une série que je continuerai à suivre avec plaisir tant ce volume – un peu trop court – me donne envie de découvrir quelles seront les réactions de tous lorsque l’identité de Thor sera révélée. Jason Aaron et Russel Dauterman forment un duo efficace pour un titre réjouissant.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s