[Evénement] Beire invite la BD et les comics et c’est le bonheur !

Voilà désormais trois ans que je me rends avec le plus grand plaisir au Festival Beire invite la BD porté par la formidable association des Croqueurs de Bulles. Avant tout, je tiens à rendre hommage à cette équipe de passionnés qui se démène sans compter pour organiser cet événement dans un charmant village de Côte d’Or et qui donnent à ce festival son caractère familial et détendu. Attention, ceci n’est pas synonyme d’amateurisme, loin de là ! Tout est parfaitement organisé, notamment pour que les auteurs soient comme chez eux.

Le plateau est magnifique et réunit aussi bien d’éminents représentants de la bande dessinée européenne que des artistes représentant les manga et, bien sûr, les comics !

Arrivée assez tôt le samedi matin, j’ai pu assister à l’installation des auteurs et dessinateurs dans une ambiance bonne enfant. J’ai retrouvé avec plaisir les fidèles de la Bourgogne à commencer par Thierry Mornet qui venait présenter son tout dernier Garde républicain, le numéro 9 arrivé juste à temps pour l’événement tout comme la suite du Garde de Jean-Yves Mitton. Une avant-première à Beire, on était gâtés ! Thierry aussi parce que, pour l’occasion, Nicasio avait revêtu son plus beau costume du Garde, confectionné tout exprès pour l’occasion.

Beire_2

Et ce n’était pas la seule avant-première dont nous avons pu bénéficier : Laurent Lefeuvre était de retour cette année avec son tout dernier titre, Comme une odeur de Diable, paru aux éditions Mosquito qui reprend des contes de Claude Seignolle. Je n’ai qu’un conseil à vous donner : comics ou pas, jetez-vous sur cet ouvrage, il est splendide et Laurent y varie les styles et les encrages avec maestria. Fox-Boy était encore bien présent et les discussions étaient passionnées autour de Laurent.

Beire_4

A ses côtés se trouvait Xavier Fournier qui venait pour la première fois à Beire. Xavier a pu dédicacer tout un panel d’ouvrages et ce fut l’occasion pour moi d’obtenir une dédicace sur son ouvrage Super-héros, une histoire française. Discuter avec Xavier Fournier est toujours un bonheur, on apprend beaucoup d’anecdotes sur les comics et leurs créateurs dans la bonne humeur grâce au puits de science qu’est Messire Fournier. Je remercie ici Xavier pour ces échanges et les conseils avisés qu’il peut me prodiguer. Vous pouvez retrouver le billet que Xavier a consacré au festival de Beire et profiter du concert donné par Jean-Yves Mitton !

Beire_1

A la même table, on pouvait rencontrer l’adorable Oliver Hudson, dessinateur et coloriste de talent, venu avec son artbook et la tête pleine de projets. Oliver travaille actuellement avec Chris Malgrain par exemple mais il était également venu à Beire avec la maison d’édition Original Watts.

Beire_5

Beire_6
Jean-Yves Mitton et le Silver Surfer !

En effet, Original Watts accompagnait la star de cette édition, le grand, l’immense Jean-Yves Mitton qui dédicaçait avec bonne humeur son Garde républicain et les magnifiques ouvrages édités par Original Watts (Epsilon, Blek le Roc, l’Archer blanc, Kronos) ainsi que des portfolios et sérigraphies de toute beauté. Sincèrement, j’ai eu beau le rencontrer plusieurs fois, se trouver en face de Jean-Yves Mitton est toujours source de grande émotion pour la lectrice des éditions LUG que j’étais. Jean-Yves est d’une grande simplicité et pouvoir discuter avec l’homme que je n’ai cessé d’admirer depuis mes jeunes années est un véritable cadeau. Merci à Beire invite la BD d’avoir permis ceci.

Le samedi soir, nous avons mettre ce beau monde autour d’une table pour discuter des rapports entretenus par les comics et la France et croyez-moi, avoir autour de soi Xavier Fournier, Thierry Mornet, Laurent Lefeuvre et Jean-Yves Mitton était aussi extraordinaire qu’impressionnant. Ce moment a été filmé et, malgré quelques soucis de micro, vous devriez pouvoir retrouver ces échanges sur la page du Festival.

J’ai pu également discuter avec d’autres artistes que j’admire comme Jean-Marie Minguez dont je vous recommande en particulier le très prenant EXIL, un récit très personnel et très prenant. Mon cœur d’historienne archiviste a fait un bond en discutant avec Jean Barbaud, l’homme qui dessine les personnages d’Il était une fois l’Homme et toutes les séries dérivées, un des premiers à m’avoir fait aimé l’Histoire. Nous avons aussi passé un bon moment à échanger avec Romain Huet et avec la formidable Claire Delbard de l’Atelier des Noyers. J’ai pu enfin obtenir une super dédicace de William Maury, le dessinateur de Tizombi [un coucou à la vieille hystéro qui n’a pas réussi à me gâcher ce moment sympathique].

Beire_3
Jean-Marie Minguez et Thierry Mornet

Je regrette de n’avoir pas pu voir tout le monde notamment Alexe que je n’ai vue que de loin mais qui sera sûrement de la partie en 2018 d’après ce que j’ai cru comprendre ou encore Christophe Cazenove qui était hyper demandé.

Les animations étaient également vraiment sympas avec la présence du Vingeanne Squadron ou du complexe Gaïa. Les enfants n’étaient pas oubliés avec des jeux et des questionnaires.

Passion, bonne humeur, bande dessinée et comics, que demander de plus ? Remercions tous les auteurs et dessinateurs qui se sont déplacés pour rencontrer leur public et vraiment un immense bravo aux Croqueurs de Bulles pour leur fantastique festival.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s