[review] Monstress #1 l’éveil

le

Les lecteurs de Marvel et notamment des X-Men et univers liés connaissent bien Marjorie Liu. Mais cette auteure écrit également des romans et des nouvelles qui mettent en scène des démons traqués par des héroïnes au sang chaud. Sa collaboration avec Sana Takeda sur X-23 a sans nulle doute rapproché les deux femmes puisqu’elles livrent avec Monstress un travail commun dont on sent qu’il est le fruit d’une vraie proximité et qu’elles ont su tirer le meilleur d’elles-mêmes pour le mettre au service de leur création.

Avec Monstress, on s’éloigne du monde des Mutants et on plonge dans un univers légendaire de toute beauté aux références multiples. Le titre tient-il vraiment toutes ses promesses ?

Un résumé pour la route

Monstress_1Monstress a pour scénariste Marjorie Liu et pour illustratrice Sana Takeda. Monstress paraît aux Etats-Unis chez Image Comics. En France, le titre est édité chez Delcourt en janvier 2017.

Monstress se déroule dans un monde qui n’est pas le nôtre et qui pourrait être une Asie uchronique où la Terre serait peuplée de différentes espèces vivant en harmonie dans le passé mais aujourd’hui concurrentes. La guerre fait rage entre les Arcaniques – créatures hybrides nées des amours des Anciens et des Humains – et les Cumea, un ordre de religieuses fanatiques qui dévorent ses victimes.

Au centre du conflit, Maika Demi-Loup, une étrange adolescente cherche à retrouver son passé et sa mère. Pour trouver des réponses aux questions qui la taraudent, Maika va devoir affronter la prison, la torture et les terribles Cumea qui semblent détenir la clef d’une partie de son identité. Mais pire encore, Maika va devoir faire face à quelque chose de terrible, quelque chose qui sommeille en elle…

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Monstress est un titre qui touche à plusieurs genres littéraires à commencer par la fantasy puisque le lecteur est immergé dans un univers imaginaire dans lequel évoluent non seulement des Humains mais d’autres espèces anciennes ou légendaires. Comme dans les titres de Fantasy, Marjorie Liu invite son héroïne à une quête et forme autour d’elle une communauté hétéroclite composée d’arcaniques, d’humains…et de chats. La magie est à l’oeuvre dans ce récit, on y croise des personnages ailés et des individus dotés de pouvoirs capables d’anéantir une ville. Sana Takeda sait restituer l’atmosphère de ce type d’histoire en dotant ses personnages d’armures rutilantes ou d’épées flamboyantes.

Monstress_2

Mais Monstress emprunte également aux mythes et légendes asiatiques par la présence des Kaiju, ces entités monstrueuses devant lesquelles les Humains ne peuvent que s’incliner en espérant rester en vie. Attention, on est loin du Godzilla qui ravage les cités japonaises. Les monstres tapis dans les pages de Monstress ont aussi bien des parentés avec le terrible Argos de la mythologie grecque qu’avec le glaçant Cthulhu. Ils se terrent au cœur d’autres individus et on ne sait trop ce qu’ils sont réellement et pourquoi ils se réveillent. Ces monstres sont toutefois au centre des convoitises générales indiquant donc qu’ils sont loin d’être innocents. Si l’on veut pousser plus loin les recherches dans les références mythologiques, on peut noter la présence des chats qui forment une espèce majeure du récit que l’on retrouve également dans la mythologie japonaise avec les bakeneko notamment. Enfin, les Anciens ne sont pas sans rappeler les dieux de l’Egypte antique comme le montrent d’ailleurs certaines planches magnifiques qui représentent des salles aux colonnes ornées qui s’apparentent à celles des temps égyptiens.

Il y a sans doute bien d’autres références qui m’échappent encore et qui feront sens à la deuxième ou troisième lecture car oui, Monstress mérite une lecture approfondie, c’est un récit d’action mais c’est loin de n’être que cela.

Monstress_3Ce premier tome permet de mettre en place l’univers dans lequel les personnages évoluent. Marjorie Liu et Sana Takeda ont construit un monde complexe, une Terre en guerre, déchirée entre les factions et les espèces qui se détestent désormais, chacune accusant l’autre d’être à l’origine de la guerre. Les interactions entre les personnages sont complexes, le monde construit par Liu et Takeda est bien loin d’être manichéen et dénonce à la fois les méfaits d’un système esclavagiste qui repose sur la peur et le fanatisme – représenté ici par des Inquisitrix et des nonnes terrifiantes.

Notons également combien les hommes sont inexistants ou anecdotiques dans ce récit : les personnages principaux, qu’il s’agisse de Maika ou des sorcières, sont des femmes, elles sont détentrices de l’autorité. Le personnage masculin le plus important est…un chat !

Monstress est un titre sur lequel on pourrait écrire des heures tant il est riche dans sa qualité de récit, dans l’importance des références qu’il véhicule ou dans la splendeur des planches de Sana Takeda dans lesquelles se mêlent les influences asiatiques, européennes ou américaines et où l’on trouve des touches de steampunk voisinant avec des décors Art nouveau de toute beauté.

Monstress_4

Notons enfin le bel écrin dont Delcourt a doté ce récit avec un volume particulièrement soigné, cartonné et travaillé avec goût.

Alors, convaincus ?

Monstress allie toutes les qualités qui font un très bon ouvrage de Fantasy : Maika, un personnage fort qui se lance dans une quête périlleuse tout en luttant contre ses propres démons et des adversaires déchaînés et un univers dont l’équilibre a été totalement bouleversé, proies de forces contraires.

Monstress est aussi un beau conte ou un beau récit mythologique qu’on pourrait raconter au coin du feu, une histoire qui parle de démons, de sorcières, de vengeance et de courage. Enfin, Monstress est un ouvrage magnifiquement illustré, dont chaque case recèle des pépites et des détails à couper le souffle.

Voici un livre qui n’a que des qualités. C’est un récit à la fois complexe et épique à côté duquel il serait fort dommage de passer.

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Le titre m’intriguait mais ta chronique me convainc définitivement d’ajouter Monstress sur ma liste de futurs achats =D

    J'aime

    1. Sonia Smith dit :

      Je pense que ça te plaira ! Tu me rediras ce que tu en penses ?

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s