[review] Faith #1 A la conquête d’Hollywood

le

Avant toute chose, je dois confesser que j’ai un peu de mal avec les titres trop « girly » comme Batgirl voire Spider Gwen mais si je leur reconnais des qualités et qu’ils sont sans doute nécessaires pour attirer un public nouveau qui pourraient commencer par ces titres pour en découvrir d’autres un peu plus exigeants par la suite.

Autant dire que quand j’ai vu la couverture de Faith – une geekette sur son pc – et le titre du premier volume – A la conquête d’Hollywood – je me suis dit : « allez, c’est reparti pour un truc un peu mièvre. Mais la volonté de découvrir ce personnage étant la plus forte, j’ai ouvert ce livre !

Un résumé pour la route

Faith_1Faith est scénarisé par Jody Houser et dessiné par Francis Portela et Marguerite Sauvage (qui intervient sur les séquences oniriques dans lesquelles Faith rêve…ou cauchemarde). Aux Etats-Unis, Faith est publié par Valiant alors qu’en France le titre sort chez Bliss comics en 2017.

Après avoir quitté l’équipe à laquelle elle appartenait, les Renégats, ainsi que son petit ami, Faith Herbert connue également sous son nom de super-héroïne, Zephyr, doit continuer sa vie toute seule. Dissimulée sous l’identité de Summer Smith, elle travaille chez Zipline, une boîte qui tient un site d’actualités spécialisée dans la pop’ culture. Si sa vie de tous les jours lui paraît monotone, Faith tente de s’épanouir dans ses activités de super-héroïne. Une occasion va lui être donnée d’exercer ses talents lorsque des jeunes psiotiques disparaissent : Faith va alors tout mettre en oeuvre pour retrouver ses semblables.

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Avant toute chose, précisons que je n’ai aucun passif avec l’univers Valiant que je ne découvre que maintenant et que je me garderais bien d’opposer aux autres éditeurs que sont notamment DC et Marvel. Pas de guerre des éditeurs donc dans mon esprit quand je lis un comic-book.

Avec Faith, le lecteur découvre une jeune adulte qui démarre dans la vie active. Elle a déjà vécu des aventures incroyables à la fois exaltantes et traumatisantes et se retrouve seule après avoir goûté à la vie en équipe. Hormis ce passé collectif, je dois dire que Faith m’a de suite fait penser à Peter Parker : nous avons affaire à un jeune personnage solitaire, plutôt timide, avec des problèmes de loyer et une chef qui ressemble quand même pas mal à Jonah Jameson au début de l’aventure. Faith se cherche encore, elle connaît son devoir : secourir ceux qui en ont besoin mais rêve d’absolu. Comme Spider-Man, Zephyr veut être aimée. Ce côté timide m’a touchée et m’a permis d’aimer ce personnage attentif aux autres, doux et profondément bon. Faith est une jeune femme à laquelle on a envie de s’identifier, une héroïne positive qui rappelle les bons côtés des héros de l’âge d’argent parfois un peu naïfs mais auxquels on ne souhaite que le bien. Faith met la même ardeur à sauver des bébés chiens ou l’univers tout entier et c’est ce qui en fait une vraie héroïne comme je les aime.

Faith_2

Nous n’avons donc pas du tout affaire ici à un titre sombre qui met en avant la noirceur du monde ou qui remet en cause le statut de héros revendiqué par Faith. L’affrontement avec les forces du mal est clair et Faith bénéficie d’un environnement bienveillant. Elle reçoit l’aide de ses amis comme Archer ou @x planqué derrière son ordinateur, elle conquiert le cœur de sa terrible patronne. On pourrait presque dire que tout est trop beau ou trop simple dans cette histoire malgré les terribles adversaires que Faith et Archer doivent affronter et que l’on aperçoit par ailleurs dans l’univers Valiant. Mais est-ce si grave que cela ? Depuis des années on s’habitue à des titres sombres, complexes, exigeants mais les comics, ce sont aussi des personnages solaires et rayonnants dont Faith est un parfait exemple.

Faith_3Et le côté girly alors ? Certes, nous sommes dans les années 2010, nous n’échapperons donc pas à la télé réalité, à l’évocation du star system mais de manière pas forcément positive. Faith est accro à son ordinateur – mais vous aussi si vous êtes en train de me lire – sans que cela ne soit gênant à la lecture, elle n’est pas pendue à son portable à faire des selfies et ce n’est déjà pas si mal ! A peine sortie de l’adolescence, elle conserve ses rêves et Marguerite Sauvage restitue avec douceur ses rencontres imaginaires avec Chris, son acteur fétiche. Ah et je n’ai pas parlé de ce qui fait la particularité de Faith : son surpoids. Faith est une jeune femme qui ressemble à tant d’autres et son physique n’est absolument pas évoqué dans le titre et c’est parfait ainsi, je peux juste dire que ça nous change un peu des anorexiques à gros seins, ce qui n’est pas pour me déplaire. Faith est rayonnante malgré sa timidité, courageuse et généreuse et c’est avant tout ce que l’on retient.

J’ai juste, en refermant le volume, une impression de trop peu car, à peine, entre-t-on dans l’histoire qu’il faut déjà refermer ce livre et j’aurais vraiment aimé pouvoir continuer sur ma lancée. Il faudra donc attendre le second volume !

Alors, convaincus ?

Faith permet de faire un retour en arrière en rendant hommage aux comics de super-héros de l’âge d’argent, une ère parfois un peu naïve mais où sont nés nombre de nos héros les plus emblématiques. C’est cet esprit que j’ai retrouvé à la lecture de Faith en faisant connaissance avec une jeune femme positive, franche et timide, une jeune femme qui pourrait ressembler à beaucoup d’entre nous et qui insuffle une bouffée d’air frais dans un univers souvent bien sombre.

Si on reste un peu sur sa faim, c’est que le volume est assez court et qu’on aurait voulu en avoir davantage. En soi, c’est plutôt bon signe, ça signifie tout simplement qu’on en redemande et ce n’est pas plus mal.

Si vous aimez les bastons, les titres avec un arrière-plan philosophique ou les histoires sombres, passez votre chemin. Par contre, si vous avez envie de lire un titre plutôt solaire et bienveillant, lisez Faith.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s