[interview] José Maniette, le maître de UniversComics

Voilà déjà un petit moment que je suis le blog UniversComics dont je trouve les analyses très pertinentes et assez exigeantes. J’avais également eu le plaisir de rencontrer José, son créateur, à la PCE l’an dernier où nous avions pu échanger quelques mots.

Depuis ce temps là, j’avais envie d’en savoir plus sur le blog, sur José lui-même et sur ses multiples projets car il n’en manque pas. Voici une petite interview de ce Niçois passionné.

Bonjour José, tu es connu dans le monde des blogueurs comics pour ton blog Univers Comics, peux-tu nous dire comment ce projet est né, présenter sa philosophie et l’équipe qui travaille dessus ?

UniversComics_1Bonjour Sonia. UniversComics, au départ, c’est juste un blog personnel, destiné à un seul lecteur, moi même! Je m’en servais pour noter certaines remarques sur mes lectures, une espèce de journal de bord des comics que j’ai lus et que je possède. après quelques mois, j’ai noté que certains articles avaient rencontré un peu de succès, ce qui est étonnant car c’était écrit à la hâte, souvent truffé de fautes, sans aucune démarche de divulgation véritable. Encouragé par d’autres lecteurs et amis, j’ai ensuite structuré un peu la chose, et commencé en parler. Puis est venue la page communautaire, puis sont venus de plus en plus de personnes…

Ayant la chance de fréquenter pas mal de salons professionnels, notamment en Italie (même si je le fais la plupart du temps dans l’anonymat complet, sans en parler) j’ai commencé à tisser quelques liens avec des artistes, des maisons d’éditions, des lecteurs intéressés, et cela a ouvert de nouvelles voies. Le blog est donc devenu plus « sérieux » semaine après semaine, tout en gardant une chose à l’esprit : parler comics, de manière objective (si tant que cela puisse être possible) , sans lisser le poil des amis ou s’en prendre bêtement à ceux que j’apprécie moins. Tenter de partager une passion, avant tout. Donner quelques conseils. Par contre je suis totalement à contre-courant par rapport aux grands phénomènes de mode du moment, comme les blogueurs qui s’auto starifient, ou les youtubeurs qui ouvrent une chaîne et parlent avant tout d’eux-mêmes, plus que de comics, dès lors qu’ils en ont lu une dizaine… Il y a des choses très bien aussi sur le web, des gens très compétents dont j’apprécie le travail, que je suis tous les jours avec plaisir, mais on sent aussi poindre de plus en plus de nombrilisme, de plan personnel au détriment du contenu, et de son traitement.

En gros, UniversComics c’était le contre-pied de tout ça, et maintenant que ça marche bien et que ça nous ouvre des perspectives intéressantes (comme le Printemps des Comics en mai) il est fondamental de garder ça à l’esprit : on parle et on aime les comics. Qui en parle, cela n’a aucune importance. Je ne suis pas là pour faire des selfies avec les artistes ou pour pour étaler ma collection sur les photos. Les stars, ce sont les artistes, l’important ce sont leurs œuvres. Voilà, cette philosophie là, ça résume UniversComics.

Avant de parler de comics, comme nous tous, tu as découvert cet univers grâce à tes lectures, peux-tu nous parler de tes premiers comics et de ceux que tu préfères ?

Mon grand père m’apportait des comics à l’âge de 3/4 ans, en pensant que c’était le genre de choses qu’un gamin lisait pour passer le temps. Genre des jouets, quoi. Du coup j’ai eu très très tôt entre les mains des choses comme Zagor ou Tex (publiés dans Yuma ou Rodéo), des choses de chez Lug comme Strange, bien entendu… Et j’ai appris à lire avec! Je lui dois donc énormément. Sans le savoir il m’a donné goût à la lecture, à la culture, à lire et raconter des histoires. Autre coup de chance extraordinaire, je ne suis pas allé en maternelle, sauf les derniers mois, et j’ai donc appris la lecture plus ou moins seul de cette manière. Tout au long du primaire j’ai consolidé la base, connecté toutes mes expériences, et quand je suis arrivé au collège j’aurais pu déjà ouvrir ma chaîne Youtube, tiens ! Sauf qu’Internet ça n’existait pas, et que les comics c’était encore un marché confidentiel, une contre culture.

Ce que je préfère? Et bien avant tout et depuis toujours Zagor, le grand Esprit à la hache de la forêt de Darkwood, personnage dont je possède l’intégrale de toutes les aventures depuis la création. Croyez moi ça prend de la place… Chez Marvel j’adore Daredevil, le Punisher, les héros urbains, en somme. Sans oublier les X-Men des années 80/90. Et la Division Alpha, également! Bon je suis très éclectique, mes préférences varient d’une année à l’autre. Là en ce moment je prend du plaisir avec DC Rebirth par exemple, ou avec Descender, de Jeff Lemire.

Quels artistes te font particulièrement vibrer aujourd’hui ?

Jeff Lemire! Pas ses séries pour les majors, quand il bosse en solo ou en équipe, pour des projets personnels. Extraordinaire ce Lemire. Quand va sortir Black Hammer, un conseil, ne le ratez pas, par exemple. Mais j’ai beaucoup d’artistes que j’apprécie énormément. Je préfère ne même pas commencer à les citer sinon ce serait trop long et j’en oublierais forcément. Je voudrais juste dire une chose : l’artiste le plus sous-évalué que je connaisse, c’est Mario Alberti. Ce type est extraordinaire et c’est un véritable génie quand il commence à créer. Le rêve ce serait une série de Lemire/Alberti. Sinon pour les années à venir, surveillez un certain Gigi Cavenago. Et je suis sûr que Greg Smallwood va finir va devenir un dessinateur incontournable chez Marvel (ou DC). Obligé, je vous dis.

Quel regard portes-tu sur l’industrie des comics aujourd’hui ? Es-tu un adepte du « c’était mieux avant » ou trouves-tu tout de même de bonnes choses à défendre dans la production actuelle ?

UniversComics_3
José avec Mario Alberti, Pasquale Qualano et Luca Maresca

Avant, je lisais des comics dans mon coin et dans les années 80, passé le lycée, en lire signifiait être attardé. Avant je devais me contenter des revues Lug ou Arédit, mal traduites et censurées, imprimées sur du papier poreux assez cheap. Avant l’offre librairie était presque nulle, et le cinéma, je préfère ne pas en parler. Alors certes on avait des sagas extraordinaires, des moments d’histoire des comics qui s’écrivaient en direct devant nous, mais je suis bien heureux de voir où en est le marché aujourd’hui.

Le potentiel des comics est tout simplement énorme, dévastateur, et je reste persuadé qu’il est encore sous-exploité par rapport à ce qui reste à faire. Ah si je pouvais gagner au loto (mais je ne joue pas) et investir dans les projets dont je rêverais… Blague à part, chaque époque à ses avantages, des défauts, mais il serait fou et rétrograde de croire que c’était forcément mieux avant. Les comics ont grandi, se sont radicalisés, puis se sont cherché de nouveaux publics, se sont diversifiés. Il y en a aujourd’hui pour toutes et tous, pour toutes les bourses, c’est une ère passionnante pour le média. Avec les réseaux sociaux vous pouvez même dialoguer en temps réel avec des artistes qui semblaient des mythes lointains, dans les années 80.

Après comme toute profusion dans l’offre, l’important c’est de savoir faire la part des choses, choisir, émonder et aller vers le meilleur. C’est un peu une des raisons d’être d’Univers Comics, à ce sujet. Tout n’est pas parfait, certaines séries sont immondes, d’autres ennuyeuses, mais on a encore des choses fabuleuses, même chez Marvel, bien que faire la fine bouche semble devenir une seconde habitude. Je prend toujours autant de plaisir à lire, même si je crois qu’aujourd’hui il est préférable, et de loin, de s’intéresser d’abord aux auteurs plus qu’aux séries, aux personnages. Suivez les bons auteurs, vous aurez de bons comics!

Et la règle est valable même dans la vie. Je dis ça, avant les prochaines élections… n’essayez jamais de revenir en arrière et de redonner vie à ce qui a été et a fonctionné autrefois. Si cela a cessé, il y a une raison. Le défi est d’inventer demain, et ça commence par aujourd’hui, comprendre, anticiper, créer. Les comics et la politique, c’est pareil. Il y a encore tant à faire, innover… Chacun a sa place et son rôle, du lecteur à l’éditeur.

Plutôt « Big Two » ou indé ? Qu’est-ce qui fait, pour toi, un bon comic-book ?

De tout. C’est grave docteur? Je consomme de manière incroyablement exagérée, et le pire c’est que tu pourrais aussi ajouter la bd italienne (les éditions Bonelli, par exemple) ou franco-belge (plus rare mais je lis aussi pas mal de séries). Seul le manga ne m’intéresse pas, à de rares exceptions. Plus le temps passe, plus je suis sensible au scénario, à la manière dont l’histoire est déployée, au détriment du dessin. Même si le story-telling du dessinateur est primordial… Bref, un bon comic-book pour moi? Difficile de le définir. Un ouvrage qui fait passer de l’émotion, qui m’interpelle, sans pour autant me servir à la louche ce que j’attendais. J’aime être surpris, obligé à aller voir des territoires que je ne pensais pas aller voir. J’aime quand les comics vivent, évoluent, déroutent. Un bon comic-book c’est Essex County de Jeff Lemire, comme ça peut être le Daredevil de Bendis/Brubaker ou certaines aventures de Zagor. C’est aussi Fables, une série stupéfiante, ou un grand crossover mainstream comme The Infinity Gauntlet, qui m’a foudroyé à l’époque du lycée.

Es-tu intéressé par les films tirés des comics ?

Bien entendu. La plupart des films qui sortent sont des rêves de gamin. Franchement, à l’époque où je lisais Strange, aurais-je espéré voir un jour tous ces héros au cinéma? Non, absolument pas. alors oui ce n’est pas parfait, oui certains films sont mal montés, d’autres un peu trop « grand public », mais bon, ce ne sont pas des produits qui visent un lion d’or à Berlin, on reste dans le domaine de l’entertainment, et à part quelques rares accidents industriels comme le dernier Fantastic Four, je suis assez bon client. Si cela permet de diffuser les super-héros parmi le grand public, ce serait de la folie de fermer la porte et de ne pas en profiter. J’espère juste que les films Justice League et Wonder Woman seront à la hauteur. On a besoin que DC et Warner reviennent dans la course, pour rendre les prochaines années fabuleuses. Et le jour où sortira le Superior, inspiré du comic-book de Mark Millar, je vais être au premier rang!

En plus du blog, tu animes désormais des conférences et tu vas créer un événement autour des comics pour le FCBD à Nice. Comment est née cette idée, peux-tu nous expliquer ta démarche ?

UniversComics_2

Cela faisait quelques temps qu’avec Fabien, Nicolas, et l’équipe d’Alfa Bd, la librairie la plus chouette de Nice, on envisageait ce genre d’événement. Lorsque Fabien m’a donné le feu vert en me disant « ok vas-y, on a le budget, on tente » le reste a été relativement simple. On n’a pas trop réfléchi ou hésité, et le Printemps des comics s’est vite construit, pierre après pierre. Sur Nice il est vrai que UniversComics est devenu une association, qu’on organise déjà des choses assez fréquemment, comme des conférences comics, des soirées avant-premières au cinéma, toujours avec Alfa Bd. C’est fort sympa et une chance de pouvoir travailler avec eux, ils s’investissent beaucoup, et du coup on a un potentiel qui n’était pas là auparavant. On essaie de faire bouger les lignes sur la Côte d’azur, pour ce qui est des comics. Je signale aussi que parmi ceux qui nous encouragent et sont là pour nous, Panini Comics mérite une mention particulière. De loin certains aiment souvent plaisanter, mais quand on les rencontre, on découvre des personnes vraiment passionnées, disponibles, d’une grande gentillesse. Là encore, c’est une chance pour nous.

Ce nouveau projet est-il l’aboutissement ou le début d’une plus grande aventure autour d’événements comics à Nice ?

Tout cela dépendra essentiellement du retour du public. Si le Printemps des Comics fonctionne comme on l’espère, il y aura forcément une seconde édition, encore plus ambitieuse. Ce ne sont pas les idées qui manquent, et cela pourrait être vraiment formidable pour l’avenir. Mais il faudra le soutien de toutes et tous, que l’asso grandisse en termes d’adhésions, que le public soit réceptif. C’est énormément de temps, d’investissement, et il est important que nous ayons des retours positifs et que cela plaise aux gens à qui on s’adresse. Dans l’esprit, on ne se refuse rien pour l’avenir, qui sait jusqu’où nous pourrions aller, ou simplement on s’arrêtera là… Ce n’est pas un plaisir égoïste ou un délire narcissique, alors ce sont les visiteurs qui détermineront l’avenir de tous ces projets, tout simplement. Mais si cela ne tient qu’à moi ou à ce que j’ai en tête, alors oui, l’avenir sera énorme, mais vraiment énorme, promis!

Un grand merci à toi José et longue vie à UniversComics et au Printemps des Comics 

Merci Sonia, et bonne journée!

Pour retrouver Univers Comics :

http://universcomics.blogspot.fr/ 

Univers Comics est aussi sur facebook et twitter

Pour en savoir plus sur le Printemps des comics, lisez notre article sur l’événement.

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Xapur dit :

    Merci pour l’interview, un des meilleurs blogs sur les comics à suivre !

    Aimé par 2 people

    1. Sonia Smith dit :

      De rien, ça fait un moment que je voulais l’interviewer et j’ai enfin pu le faire ! Merci à José pour sa grande disponibilité

      Aimé par 2 people

  2. OmacSpyder dit :

    C’est intéressant de découvrir l’intention derrière les publications du blog. Cette interview permet d’en connaître davantage que l’avatar de Superman se libérant de ses chaînes. Nous découvrons ainsi de façon plus explicite ce qui anime ce blog, sa signature, même si ce qui est dit était déjà perceptible dans la façon de faire vivre ce blog. Notamment l’humilité et la bienveillance vis-à-vis du médium comics passé et actuel, ainsi que la passion enracinée. Il y a aussi tous ces projets qui boostent, de bonnes choses qui alimentent aussi le blog.
    Il n’y a donc qu’une seule personne derrière les publications du blog? Pas de collaborateur? Il va falloir penser à développer, non? 😉
    Chapeau et merci en tout cas! Ça doit faire drôle cette mise en abyme d’être à son tour sur un blog…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s