[Review] The X-Files #2

Quoi ? Encore un X-Files ? Mais oui ! Glénat fait très fort en sortant simultanément le deuxième volume d’X-Files, les nouvelles affaires non classées et The X-Files Archives #2 dont vous avez pu lire la review ici. Les fans de Mulder et Scully peuvent donc dire merci à l’éditeur qui comble leurs attentes à un rythme régulier.

Si les X-Files Archives, comme leur nom l’indique, plongent dans les débuts de la série, cet ouvrage se situe la neuvième et la dixième saison de The X-Files et présente des agents déjà expérimentés, qui se connaissent par cœur. Ce volume tient-il ses promesses et comblera-t-il les attentes des fans ?

Un résumé pour la route

501 X FILES T02[BD].inddThe X-Files #2, les nouvelles affaires non classées est scénarisé par Joe Harris et dessiné par Michael Walsh, Elena Casagrande et Silvia Califano. Le titre est publié aux Etats-Unis par IDW et en France par Glénat comics en août 2016.

Sur la baie de Martha’s vineyard, un jeune couple se poursuit et se jette à l’eau. Hélas, la baignade nocturne tourne au cauchemar : un monstre grimaçant surgit des eaux et plante ses dents crochues dans la chair de ses victimes. Pendant ce temps, Mulder et Scully, après des années d’errance, retrouvent leur bureau (ou plutôt leur recoin) des affaires non classées au quartier général du FBI à Washington.

Les meurtres de Martha’s vineyard leur sont rapidement confiés et leur rappellent immédiatement quelque chose : les deux agents ont déjà été confrontés à une menace similaire à leurs débuts. Vont-ils se retrouver face à une vieille connaissance ?

On en dit quoi sur Comics have the Power ?

Ce deuxième volume d’X-Files alterne les récits contemporains, se situant à la suite de la neuvième saison, et les récits flash-back qui met en scène M. X l’un des informateurs de Fox Mulder pour le premier et l’inénarrable « homme à la cigarette » dans le second. Cet épisode montre ce fourbe personnage dans sa jeunesse et ses échanges avec les parents de Mulder dans une proximité plutôt troublante. Ces récits flash-back cassent un peu le rythme et offrent une pause bienvenue entre deux histoires qui vont à cent à l’heure et où chacun des deux agents manque de perdre la vie. Pourtant, ces retours en arrière sont un peu confus à la première lecture et méritent qu’on se concentre un peu pour en suivre le fil, d’autant qu’ils divulguent des informations intéressantes.

xfiles2_2

La première affaire confronte Mulder et Scully à un personnage devenu mythique pour les amateurs de la série X-Files au même titre que Tooms : il s’agit de l’homme-Douve, un humanoïde semi-homme / semi-douve du foie né après la terrible catastrophe de Tchernobyl. S’il n’est ici pas question d’alien, ce récit permet de mettre l’être humain face aux conséquences de ses expériences nucléaires mal maîtrisées qui donnent naissance à des mutants pas toujours bienveillants envers l’espèce humaine.

Retrouver un personnage marquant provoque toujours un petit frisson (d’effroi en l’occurrence) chez le fan de toujours. Evidemment, les néophytes seront peut-être un peu perdus à la lecture de ces pages mais il est évident que ce type d’ouvrage est, avant tout, réservé aux amateurs de la série originelle à laquelle il colle plutôt intelligemment. Le dénouement ressemble beaucoup à ceux de la série avec une fin ouverte comme on en avait l’habitude.

La deuxième histoire contemporaine met en scène un tueur en série en apparence particulièrement féroce qui découpe ses victimes. Est-il responsable de ses actes ou se ferait-il dicter ses gestes par une entité malveillante ? Là encore, ce récit, plus court que le premier, qui voit Scully en grand danger de mort, se moule assez bien dans l’ambiance de la série de Chris Carter même si le développement est beaucoup plus réduit ce qui offre à lire une aventure un peu courte à mon goût.

xfiles2_3Graphiquement, les styles d’Elena Casagrande sont assez différents mais chacun respecte l’ambiance mystérieuse et parfois fumeuse de la série, offrant un univers noir et inquiétant.

Glénat comics assure son job éditorial avec sérieux en insérant des petits dossiers qui apportent des informations sur les acteurs (ici David Duchovny), la mythologie de la série et une petite « galerie des horreurs » qui récapitule les principaux monstres croisés par les agents du FBI au cours des différentes années de la série. L’ouvrage est chapitré, chaque partie étant précédée d’une couverture , ma préférée étant la première qui représente un homme-douve bien effrayant.

Alors, convaincus ?

Etant une fan inconditionnelle de la série, ce titre m’a plutôt convaincue, notamment le premier récit qui ressuscite l’homme-Douve qui m’avait bien fait flipper à l’époque de la diffusion de l’épisode qui le mettait en scène. C’est une bonne surprise que de le retrouver aux prises avec notre duo de choc. Les flash-back sont intéressants et alimentent la mythologie de la série avec justesse. Quant au récit mettant en scène le tueur en série, il ne démérite pas mais aurait pu être un peu plus fouillé.

Un bon titre à réserver avant tout aux connaisseurs ou à ceux qui auraient envie de visionner les neuf premières saisons – et pourquoi pas, après tout ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s