[Review] Comics Signatures n°1

Cette semaine, je ne vous parlerai pas d’un comic-book à proprement parler mais du premier numéro d’un extraordinaire fanzine édité par Neofelis Editions. J’ai tardé à prendre ce numéro tiré à seulement 600 exemplaires mais quand j’ai su qu’il n’en restait presque plus, je me suis finalement décidé et j’ai vraiment bien fait !

signature_1Comics signatures est un fanzine de luxe qui ressemble davantage à un ouvrage avec ses 132 pages couleurs. Le numéro 1 est entièrement consacré à Spider-Man – l’homme araignée pour les vieux lecteurs dont je fais partie – et rassemblent des articles variés qui vont des origines de Spider-Man au premier jeu vidéo qui a mis à l’honneur l’alter ego de Peter Parker.

Dans le premier article, Jean Depelley revient avec précision sur la genèse de Spider-Man qui a connu plusieurs « faux départs » avant de se révéler au public sous la forme que le grand public lui connaît. Cet article revient également sur les personnalités de Steve Ditko ou de Jack Kirby et sur les rivalités entre les deux. J’ai personnellement appris beaucoup d’anecdotes car je ne connaissais pas forcément très bien les opinions de Ditko et les conflits qui régnaient au sein des ateliers. L’article évoque également l’arrivée d’autres dessinateurs sur la série comme Kane, Everett ou bien évidemment Romita Sr. Luttes de pouvoirs et relations complexes sont au programme.

A la suite, le lecteur trouvera avec plaisir une sélection de planches originales qui permettent d’apprécier le coup de patte des différents dessinateurs et encreurs qui ont œuvré sur les aventures du Tisseur. Il y a de vraies pépites dans ces planches magnifiques.

Mention spéciale à Stéphane Le Troëdec qui signe un superbe article sur la série animée Spider-Man que les gens de ma génération ont vu à la télé et trouvaient géniale – alors que j’en ai revu un épisode il y a peu et heu…c’est très statique et gentillet mais bon, je reste indulgente et pleine de nostalgie. Cet article fourmille d’informations sur la manière dont la série a été réalisée avec très peu de moyens. Enfin, Stéphane évoque les génériques de Spider-Man qu’on ne peut s’empêcher de fredonner en parcourant cet ouvrage.

J’ai adoré retrouvé les photos des jouets Spider-Man, notamment celle de la figurine flexible que j’ai hélas perdue au cours d’un déménagement. D’ailleurs, si quelqu’un se sépare de la sienne, faites-moi signe (oui, on peut rêver, je sais). Le premier jeu-vidéo mettant en scène l’Araignée est évoqué par Fred Stokman.

signature_3

Eric Vignolles signe une analyse assez poussée et plutôt drôle du premier épisode publié en France et intitulé : « l’ami numéro 1″paru dans Fantask.

Ce Comics signature m’a appris l’existence d’un manga Spider-Man grâce à l’article de Fred Stokman ou de sketches et d’une série Spider-Man qui servira de base à la sortie de films bien avant ceux de Sam Raimi, ce qu’explique en détail Jean Depelley qui signe également quelques pages sur la difficile arrivée de l’homme araignée sur le grand écran.

Cyril Lapique évoque, pour sa part, la présence de Spidey dans la presse française : Télé Junior et Télé Poche avec ou sans le consentement de LUG.

Laurent Lefeuvre, Thierry Mornet, Cecil Mc Kinley et Chris Stupniki expliquent quelle planche des aventures de Spider-Man est la plus marquante à leurs yeux et leurs choix assez diversifiés démontrent que chacun peut trouver midi à sa porte en lisant du Spider-Man. signature_2

L’ouvrage se conclut avec une aventure de « The Avenger », un héros du Golden Age qui met, comme il se doit, la pâtée aux communistes.

Ce Comics Signatures n°1 est un excellent fanzine, qui mêle articles de fond, analyses, informations peu connues et offre la parole à des fans qui sont également devenues des figures du monde des comics. L’ouvrage explore toutes les facettes de la pop’ culture en commençant par le personnage de Spider-Man dans les comics mais en faisant des détours par la télévision, le cinéma, le manga ou le jeu vidéo. Enfin, ce titre peut intéresser les collectionneurs de planches de comics car celles qui sont reproduites sont à la fois historiques et de toute beauté. N’oublions pas les nostalgeeks qui retrouveront leurs émotions d’enfant autour des figurines et autres jeunes vidéos.

Une madeleine de Proust doublée d’un ouvrage de fond, que demander de plus ?

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

    1. darkphoenix73 dit :

      Hello :-), je suis très touchée par vos compliments sur mon blog, je peux en faire autant tellement je suis avec plaisir vos avis. J’avoue que vous êtes aussi redoutable pour mon propre porte-monnaie :-), merci encore

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s